Santé

Arbres et arbustes toxiques : rhododendron, laurier rose, houx...

Dossier - Les poisons dans l'histoire
DossierClassé sous :biologie , poison , antidote

L’Homme utilise les poisons depuis la Préhistoire. Plantes, champignons, animaux, micro-organismes… Certains servent parfois aussi à fabriquer des médicaments. Ce dossier dresse un panorama des différents poisons, des potions de sorcier aux armes chimiques.

  
DossiersLes poisons dans l'histoire
 

Les arbres et arbustes peuvent être parfois toxiques, et sont, comme les plantes herbacées, à l'origine de nombreux poisons naturels. L'ingestion de leurs feuilles et de leurs fruits peut causer la mort.

Certains arbres et arbustes sont toxiques. Ainsi, mieux vaut se méfier des fruits du houx. © Jose Luis Vega, Shutterstock

Laurier rose, azalée, rhododendron : des poisons naturels

Les lauriers roses, azalées et rhododendrons, cultivés comme plantes ornementales pour leurs belles fleurs, sont tous toxiques.

Azalées et rhododendrons appartiennent à la même famille. Le miel de rhododendron est connu pour sa toxicité depuis l'Antiquité. En effet, des soldats grecs, mais aussi des troupes de Pompée, auraient souffert d'empoisonnement par consommation de miel de rhododendron. L'ingestion de feuilles de cet arbuste provoque des brûlures dans la bouche, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales. Les cas les plus graves peuvent conduire au décès.

Les feuilles du laurier rose sont aussi reconnues pour leur toxicité. L'ingestion d'une seule d'entre elles par un adulte peut entraîner des vomissements, des diarrhées, des troubles cardiaques et être mortelle. 

Le rhododendron est un arbuste toxique qui appartient à la famille des éricacées, qui regroupe également les azalées. Il existe plus de mille espèces de rhododendrons dans le monde (ci-dessus, le rhododendron ferrugineux). © Jean-Pol Grandmont, Wikipédia, GNU 1.2

Le houx et l’if : des arbustes à baies toxiques

Le houx, traditionnellement utilisé pour des décorations de Noël, produit des fruits (pouvant être rouges, orange, jaunes ou blancs), et qui sont tous toxiques. Pourtant, la molécule contenue dans ces baies, la théobromine, est aussi présente dans le cacao et a un effet stimulant sur l'organisme. Or, à haute dose, la théobromine est un poison qui provoque nausées, vomissements et diarrhées.

L'if commun, que l'on trouve dans la plupart des jardins, possède un fruit sans danger, mais qui contient une graine toxique. La consommation de ce fruit est dangereuse s'il est mastiqué, et que les graines sont écrasées dans la bouche avant d'être avalées. Une irritation de la bouche et de l'œsophage, des problèmes cardio-respiratoires, des vertiges, voire des convulsions peuvent alors apparaître et entraîner la mort.