Santé

Question-réponse : intoxication, empoisonnement et urgences

Dossier - Les poisons dans l'histoire
DossierClassé sous :biologie , poison , antidote

L’Homme utilise les poisons depuis la Préhistoire. Plantes, champignons, animaux, micro-organismes… Certains servent parfois aussi à fabriquer des médicaments. Ce dossier dresse un panorama des différents poisons, des potions de sorcier aux armes chimiques.

  
DossiersLes poisons dans l'histoire
 

Que faire si un enfant a avalé un produit dangereux ? Surtout, ne pas paniquer. Des structures spécialisées sont là pour vous aider, telles que les centres antipoisons, le Samu ou encore les pompiers.

Hélicoptère du SAMU. © Alexandre Prévot - CC BY-SA 2.0

Si un enfant a avalé une substance toxique ou mangé une plante potentiellement dangereuse, il faut appeler au plus vite le centre antipoison le plus proche ou le Samu (15 depuis un poste fixe, ou 112 depuis un portable). Ces numéros d'urgence doivent figurer en évidence près du téléphone fixe ou dans la mémoire du portable.

Véhicule du Samu de Paris. On peut joindre le Samu également à la suite de l’ingestion d’une substance dangereuse. © Muffingg, cc by sa 3.0, Wikimedia Commons

Ne faire ni boire ni vomir une victime d’empoisonnement

Le centre contacté demandera des informations sur la victime, le produit avalé et l'heure à laquelle a eu lieu l'accident. En attendant les secours, les morceaux restant dans la bouche de l'enfant doivent être retirés et conservés, sa bouche rincée, mais il ne faut ni le faire boire ni le faire vomir.

En cas de perte de connaissance, la victime doit être placée en position latérale de sécurité. Le centre antipoison contacté peut aussi fournir des conseils dans les cas ne nécessitant pas de transporter l'enfant aux urgences.