Santé

Les tapis-puzzle retirés de la vente

ActualitéClassé sous :médecine , tapis-puzzle , formamide

On ne rigole plus avec les jouets pour enfants. Les tapis-puzzle contenant du formamide et donc potentiellement cancérigènes ont donc été retirés de la vente pour une durée de trois mois.

Le tapis-puzzle ne sera plus commercialisé pendant trois mois. © Ilike, Fotolia

Les tapis-puzzle en mousse sont-ils toxiques ? Depuis vendredi dernier, les autorités belges en ont interdit la commercialisation sur le territoire de leur pays. Elles pointent du doigt un solvant, le formamide. En France, le secrétaire d'Etat chargé de la consommation, Frédéric Lefebvre, a suspendu la vente de ces tapis pour trois mois. En parallèle, il a demandé à la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) de procéder au « prélèvement et à l'analyse des tapis-puzzle commercialisés en France ».

L'utilisation de formamide dans les jouets pour enfants pose problème. « Ce solvant est cancérigène, voire mutagène pour l'appareil reproducteur », indique Jean-Philippe Ducart, porte-parole de l'association belge de consommateurs Test-Achats, à l'origine de l'interdiction des tapis-puzzle dans son pays. « Sa seule présence constitue un danger pour les utilisateurs », ajoute-t-il. Et si le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) ne l'a pas analysé à ce jour, il est classé comme toxique pour la reproduction par l'Union européenne. En outre, une nouvelle directive « jouets » en interdit l'utilisation à partir de 2013.

Application du principe de précaution

En France, les tapis sont donc suspendus pour une durée de trois mois. En attendant les résultats de l'analyse de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), le secrétaire d'Etat chargé de la consommation applique ainsi le principe de précaution demandé par certaines associations de consommateurs, comme la Confédération de la consommation, du logement et du cadre de vie (CLCV).

Le secrétaire d'Etat « appelle à la vigilance les personnes disposant de tapis-puzzle ». Il conseille également d'éviter « que les enfants ne les mettent à la bouche ». Certains distributeurs - La Grande Récré et Joué Club - avaient anticipé le risque en retirant dès ce weekend les tapis en mousse de leurs magasins.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi