C’est l’heure du goûter et de manger léger. Pour amener un peu de douceur et de légèreté dans ce monde si complexe, Futura-Sciences vous propose de vous détendre deux minutes, grâce à cette vidéo de l’éclosion d’une rose en vitesse accélérée.

La nature offre de beaux spectacles. Après l'hiverhiver, souvent difficile pour la flore, celle-ci reprend son cycle et s'engage dans la reproduction, par l'intermédiaire d'organes spécialisés : les fleurs. Mais d'abord, les simples bourgeons doivent se développer et étendre leurs sépalessépales, leurs pétalespétales, leurs étaminesétamines et leurs pistilspistils.

Mais comme Rome ne s'est pas construite en 24 heures, les plantes prennent aussi le temps de plusieurs jours pour faire éclore leurs fleurs colorées. Ainsi, cette vidéo permet de visualiser, en vitessevitesse accélérée, le développement d'une belle rose rouge. Fait à noter : seuls deux gènesgènes suffisent à commander ces actions.

À partir du mois de mai, ce sont les cinq sépales, verts, qui s'ouvrent peu à peu, et laissent entrevoir la teinte rouge des pétales cachés derrière. Ceux-ci suivent le mouvementmouvement et, lorsque le champ est libre, se déploient pour donner à la rose sa forme si caractéristique. La suite n'est pas filmée, mais elle est connue : des insectesinsectes apporteront le pollen nécessaire à la fécondationfécondation et permettront la formation de fruits agrégés, nommés cynorrhodons, contenant une graine qui, une fois sur un sol favorable, pourra germer et donner naissance à un nouveau rosier. Et un nouveau cycle pourra alors recommencer.