Qu'est-ce que la vitamine D. © Valerii Honcharuk, Adobe Stock
Santé

Vitamine D

DéfinitionClassé sous :médecine

La vitamine D, dont le nom chimique est le calciférol, facilite l'absorption intestinale du calcium et du phosphore. Elle est également nécessaire à la fixation du calcium sur les os. De ce fait, elle est donc essentielle à notre santé osseuse. Or la meilleure source de vitamine D se trouve... dans notre peau, qui est capable de la produire sous l'influence du rayonnement solaire.

Vitamine D et soleil

On estime en effet que l'exposition au soleil suffit à procurer de 80% à 90% de la vitamine D nécessaire à notre organisme. Une simple exposition des mains, des avant-bras et du visage pendant 10 à 15 minutes par jour suffit à satisfaire nos besoins.

Sources de vitamine D

L'alimentation en revanche, ne peut pas nous être d'un grand secours en la matière. Certes vous en trouverez dans l'huile de foie de morue, le saumon, le hareng, les anchois, la sardine, le maquereau, la margarine, le beurre, le foie de veau ou les œufs... Mais en très faibles quantité ! La preuve, pour faire le plein des apports journaliers recommandés (AJR) en  vitamine D, il vous faudrait ingurgiter chaque jour 5 plaquettes de beurre ou encore 20 oeufs !  Si donc, pour une raison ou une autre vous présentez un déficit, mieux vaut vous en remettre à une supplémentation pharmaceutique.

Les effets sur la santé du manque de vitamine D

Une carence en vitamine D ne présente pas toujours des symptômes évidents, mais sans traitement, elle peut avoir des effets importants sur la santé. Il peut s'agir de douleurs osseuses et musculaires, et d'un ramollissement des os, comme le rachitisme (chez les enfants) et l'ostéomalacie (chez les adultes). 

Certaines personnes sont plus exposées au risque de carence en vitamine D, notamment :

  • les personnes ayant une peau naturellement très foncée - parce que le pigment (mélanine) de la peau foncée n'absorbe pas autant de rayons UV
  • les personnes qui évitent le soleil en raison d'anciens cancers de la peau, d'une immunodépression ou d'une sensibilité cutanée et les personnes qui s'exposent peu au soleil, comme les travailleurs de nuit
  • les personnes qui portent des vêtements qui couvrent ou dissimulent des vêtements
  • les personnes qui passent beaucoup de temps à l'intérieur - comme celles qui sont confinées à la maison ou institutionnalisées
  • les personnes obèses 
  • les personnes qui souffrent d'un handicap ou d'une maladie qui affecte le métabolisme de la vitamine D, comme les maladies du foie en phase terminale, les maladies rénales et les syndromes de malabsorption des graisses tels que la mucoviscidose, la maladie cœliaque et les maladies inflammatoires de l'intestin
  • les personnes qui prennent des médicaments qui affectent le métabolisme de la vitamine D
  • les bébés nourris au sein de mères carencées en vitamine D (le lait maternisé est enrichi en vitamine D)

Si vous pensez que vous risquez de souffrir d'une carence en vitamine D, demandez conseil à votre médecin traitant. Votre médecin peut vous recommander de prendre un complément de vitamine D. 

Une surexposition aux UV n'est jamais recommandée, même pour les personnes qui souffrent d'une carence en vitamine D.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !