Il vaut mieux dormir dans une pièce sombre. © PeopleImages, Istock.com
Santé

Sommeil : les veilleuses pourraient être néfastes pour la santé

ActualitéClassé sous :rythme cardiaque , effet du sommeil sur la santé , augmentation du rythme cardiaque

[EN VIDÉO] 6 recommandations pour bien dormir  Inscrire une routine est primordial pour indiquer à notre corps qu'il est l'heure de dormir, mais le réveil joue aussi un rôle très important ! 

Beaucoup d'enfants réclament une veilleuse dans leur chambre ou bien demandent qu'on laisse la lumière allumée dans le couloir et la porte entrouverte. Certains adultes ressentent aussi ce besoin et ne supportent pas de dormir dans une chambre totalement noire. S'il est bien connu que la lumière bleue des écrans est néfaste pour l'endormissement, qu'en est-il d'une petite lumière tamisée présente dans la chambre tout le long de la nuit ?

La lumière est un régulateur important de notre rythme circadien. Elle contrôle la sécrétion de nombreuses hormones qui contrôlent notre métabolisme. Selon une étude récemment publiée dans le journal PNAS (Proceedings of the national Academy of Sciences of the United States), une exposition à la lumière durant la phase de sommeil aurait un impact néfaste sur le risque de maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle, accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde) et de maladies métaboliques comme le diabète. Pour mieux comprendre les mécanismes sous-jacents, les auteurs ont exposé un groupe d'adultes sains (n=10) à une lumière faible de 3 lux durant une nuit puis à une lumière modérée de 100 lux durant la nuit suivante. Un groupe contrôle de 10 adultes sains a dormi deux nuits d'affilée dans une pièce avec une lumière faible.

Des effets métaboliques

Une plus grande résistance à l'insuline a été remarquée après la nuit dans la pièce éclairée en comparaison avec la nuit dans la pièce sombre. L'insuline est une hormone sécrétée par le pancréas qui régule le taux de sucre dans le sang (la glycémie). Une plus grande résistance à l'insuline signifie que l'organisme a besoin de plus d'insuline pour réguler son taux de sucre dans le sang. À terme, cela peut entraîner un dysfonctionnement du pancréas et la survenue d'un diabète de type 2.

Par ailleurs, le sommeil était de moins bonne qualité dans la pièce éclairée (mouvements rapides des yeux pendant le sommeil).

Beaucoup d'enfants aiment dormir avec une petite veilleuse. © Hila Dvir et al., Science Advances

Des effets cardiovasculaires

Un rythme cardiaque plus soutenu et plus variable a été observé chez ceux qui ne dormaient pas dans le noir. Il est connu qu'un rythme cardiaque plus élevé peut représenter un facteur de risque cardiovasculaire. Néanmoins, cette étude ne se base que sur 20 participants et sur un laps de temps très court (deux nuits). Des études complémentaires seraient nécessaires pour infirmer ou confirmer ces premières observations.

Et une faible luminosité ?

Dans cette expérience, les participants ont été exposés à une lumière modérée de l'ordre de 100 lux. De plus, l'éclairage utilisé dans cette étude provenait du plafond. Rien à voir avec la luminosité d'une veilleuse pour enfants, provenant du sol ! S'il semble assez clair que laisser la lumière allumée dans la chambre à coucher n'est bon ni pour notre santé ni pour la qualité de notre sommeil, il n'y a aucun risque à dormir avec une petite lumière.


Soutenez votre média scientifique indépendant : découvrez nos formules d'abonnements !

4 bonnes raisons de s’abonner à Futura sur Patreon :

  1. Un site sans aucune publicité à partir de 3,29 euros par mois.
  2. C’est sans engagement.
  3. Des accès à des contenus prioritaires, en avant-première, rien que pour vous.
  4. Vous soutenez notre activité de la meilleure manière possible. Une réelle motivation pour nous !
Découvrez l'univers Futura sur Patreon !
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !