Si certains se plaignent du stress, il est dans le même temps assez répandu, dans les milieux professionnels, artistiques comme sportifs, d’affirmer que le stress est nécessaire à la motivation. Il est même de bon ton d’avoir un certain trac (« ça prouve l’engagement »), par exemple, avant une présentation orale ou une réunion importante, avec un gros enjeu à la clé. Or, le trac n’est qu’un stress d’un genre particulier, l’anxiété, sous-tendu par un état neurophysiologique dit de « fuite instinctive », issu lui-même de structures cérébrales très anciennes. Bien sûr, le fait de réussir une prestation malgré le trac est courant, mais est-ce que cela prouve que le trac est nécessaire à la motivation ou à l'adaptation ?
Cela vous intéressera aussi

Stress : comprendre et gérer le stress

Le stressstress nous permettrait de nous sentir plus vivant, plus concerné. Il peut avoir pour effet de nous motiver. Attention toutefois à ne pas se laisser envahir au quotidien ! Pour éviter cela,...

 

Dans le monde sauvage et animal, le stress est un mécanisme de défense et de survie, certes primitif, mais tout à fait adapté au contexte « originel ». C'est tout d'abord un signal d'alarme qui...

 

Découvrez les symptômessymptômes du stress et les manifestations pathologiquespathologiques induites. De quoi être mieux armé pour le gérer au quotidien.
À l'échelon individuel, les manifestations pathologiques...

 

Le stress apparaît depuis une quinzaine d'années comme l'un des risques majeurs auquel les organisations et entreprises doivent faire face : un salarié européen sur cinq déclare souffrir de...

 

En fait, le stress n'est pas un, mais développe trois programmes, qui se succèdent en fonction des événements, et notamment du succès ou de l'échec du précédent pour éloigner le danger perçu. Ce...

 

Le stress développe trois états d'urgence de l'instinct (EUI) : la fuite, la lutte et l'inhibitioninhibition. Découvrez-les en détail.
1 - La fuite
Le premier étage de la fusée du stress à s'allumer...

 

Le stress, universel dans sa symptomatologie et ses réponses, semble cacher des différences majeures dans sa causalité, au fil de l'évolution des espècesévolution des espèces.
Il peut paraître surprenant que les...

 

Nous avons, depuis 1992, émis l'hypothèse que seul le néocortexnéocortex préfrontal semble capable de détecter cette incohérence décrite précédemment.
Nous avons également rapproché cette proposition de...

 

La préfrontalité naît de la rencontre des informations d'origine néocorticale, qui aboutissent au niveau du préfrontal dorso-latéral, et des informations d'origine reptilienne et limbiquelimbique, qui...

 

Du point de vue de la théorie et, partant, de la totale rigiditérigidité des programmations reptiliennes, le stress cognitif est un stress comme un autre, au sens où sa survenue traduit un danger. Mais ce...

 

Datant des années 1970, le modèle du cerveaucerveau tri-unique de Paul D. MacLean, neurochirurgien, est fondateur. Pour l'essentiel, ce qu'il a dit reste vrai, à savoir que l'on retrouve dans le cerveau...

 

Il existe quatre cerveaux décisionnels :  le néocortex préfrontal, les territoires reptiliens, le cortexcortex automatique et les territoires paléo-limbiques.
1 Le néocortex préfrontal et...

 

La méditationméditation, le préfrontal gauche et l'inhibition... du réflexe de sursautsursaut ! Des études récentes sur le fonctionnement de lamaslamas tibétains montrent que l'exercice de certaines méditations active...

 

Le stress est un précieux indicateur de refoulement du préfrontal, à prendre au sérieux, et non au tragique puisqu'il est évitable. Il est précieux... au sens où la douleurdouleur est le premier détecteur...

 

Pour en savoir plus sur le stress et apprendre à mieux le gérer, découvrez le livre L'intelligenceintelligence du stress, de Jacques FradinJacques Fradin, aux éditions Eyrolles.
Et si le stress était le porte-voix d'une...