Santé

Un jeu antistress pour réduire l'anxiété

ActualitéClassé sous :médecine , stress , anxiété

-

Des chercheurs américains ont inventé un jeu basé sur l'identification de formes distinctes qui permet au joueur de réduire son anxiété. Des applications de ce jeu antistress, avec un accès en ligne ou mobile, sont envisagées.

Tout comme la méditation, le jeu des chercheurs permettrait de réduire son stress et d'améliorer sa concentration. © RelaxingMusic, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0

Pour favoriser la concentration dans un monde où les distractions se multiplient, une équipe de chercheurs américains a développé un jeu étonnamment simple, ayant pour effet premier de réduire l'anxiété. Les entraînements cérébraux ludiques déjà existants sont nombreux mais l'équipe n'a trouvé aucune preuve de leur efficacité.

Ils ont pu démontrer en revanche qu'un jeu de leur invention, pas encore commercialisé et qui consiste à identifier des formes, permettait aux joueurs de réduire leur stress« À terme, nous pourrons proposer un jeu en ligne ou mobile fondé sur nos recherches, pour permettre aux personnes de se concentrer et de se sentir moins anxieux », explique Jason Moser, professeur associé de psychologie clinique à l'université de l'État du Michigan (États-Unis). L'étude a été publiée dans la revue Behavior Therapy.

En partant de l'idée que les personnes anxieuses sont facilement distraites par les objets qui se distinguent des autres, les chercheurs ont décidé, ironie du sort, de justement s'appuyer sur de tels objets.

Une image du jeu imaginé par les chercheurs pour réduire l'anxiété des participants. © Michigan State University

Un jeu favorisant la concentration

Dans le cadre de cette étude, Jason Moser et son équipe ont comparé des joueurs à l'état d'anxiété similaire pendant qu'ils effectuaient une tâche nécessitant de la concentration. Devoir identifier une forme donnée dans une séquence où les différentes formes ont un élément commun (la couleur, par exemple) semblait les aider à se concentrer.

Pour le vérifier, l'équipe a demandé aux participants de réaliser un exercice dans lequel des formes de différentes couleurs étaient ajoutées à la séquence. Les joueurs n'ont pas été distraits par cet exercice — ce qui était pourtant le but de la manœuvre, selon Jason Moser. « Il existe d'autres études sur l'usage du jeu dans le traitement de l'anxiété, explique Moser, mais aucune ne s'appuie sur un jeu spécifique et simple ciblant la distraction ».

On recommande souvent aux personnes anxieuses de méditer, une pratique qui permet également d'affuter l'esprit. En 2013, une étude publiée dans la revue Mindfulness portant sur des étudiants a permis de démontrer que la pratique de la méditation avant les cours permettait d'obtenir de meilleures notes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi