Santé

Quiz sur la vaccination : les réponses en détail

ActualitéClassé sous :biologie , vaccin , vaccination

Vous avez aimé notre quiz sur la vaccination ? Comme promis, voici une liste de réponses plus détaillées à certaines questions qui n'étaient pas forcément évidentes.

En France, seul le vaccin DTP (diphtérie, tétanos et polio) est obligatoire. Cependant, l’administration du vaccin ROR (rougeole, oreillons et rubéole) est fortement recommandée. © Sanofi Pasteur, Flickr, cc by nc nd 2.0

À l'occasion de la Semaine européenne de la vaccination, Futura-Sciences vous proposait un petit quiz pour tester vos connaissances. Certaines questions étaient plus compliquées et méritaient quelques explications. Les voici.

Question 1 : quelle est l’origine étymologique du mot vaccin ?

La bonne réponse était « vache ». C'est à la fin du XVIIe siècle que plusieurs personnes ont observé que les personnes en contact régulier avec des vaches atteintes de variole ne contractaient pas la maladie. Le médecin britannique Edward Jenner prouve que le pus de variole bovine introduit par scarification protège contre la maladie. Le mot vaccination signifie donc « envachement ».

Un vaccin a été développé contre le virus de la grippe A (H1N1). Ce dernier est original, car il combine des fragments du virus des grippes porcine, aviaire et humaine. Il est très contagieux, mais son taux de mortalité reste malgré tout assez faible. © C. S. Goldsmith, A. Balish, CDC, DP

Question 4 : comment s'appelait le premier garçon vacciné après avoir été mordu par un chien enragé ?

La bonne réponse était « Joseph Meister ». À la fin du XIXe siècle, alors que de nombreux cas de rage sont recensés en Europe, Louis Pasteur cherche à développer un moyen de traitement. Il réussit à atténuer la virulence du virus de la rage en exposant des moelles de lapin contaminées à l'air. Leur utilisation chez le chien est efficace, ils sont protégés contre la rage.

Reste alors à passer chez l'Homme. L'occasion se présente en 1885, quand Joseph Meister, un jeune garçon de 9 ans mordu par un chien enragé, est amené à Louis Pasteur. Il reçoit alors plusieurs injections de broyats de moelles de lapins et survit. Louis Pasteur réitère son expérience et sauve de nombreux malades.

Question 5 : contre quelle maladie le BCG protège-t-il ?

La bonne réponse était « tuberculose ». Mycobacterium tuberculosis (ou bacille de Koch) est la bactérie responsable de la tuberculose. Albert Calmette et Camille Guérin mettent en place un vaccin, appelé vaccin bilié de Calmette et Guérin ou BCG, qui dérive des noms de ses inventeurs.

Question 10 : avant la mise au point d'un vaccin durant les années 1960, la rougeole faisait 6 millions de morts par an dans le monde. Combien y en a-t-il eu en 2011 ?

La bonne réponse était « 158.000 ». Le vaccin ROR protège contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Ces maladies sont en général bénignes chez l'enfant, mais peuvent entraîner de graves complications. Les campagnes de vaccination ont permis de diminuer fortement le nombre de cas, mais de nombreuses personnes, surtout des enfants, meurent encore de ces maladies. En France, le vaccin n'est pas obligatoire mais est fortement conseillé.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi