Consommer avec modération, le café ne présente pas de risques pour la santé, il est même associé à plusieurs effets positifs sur le cœur. Mais, de toutes les sortes de cafés disponibles, en grain, moulu, instantané ou déca, quelle est la meilleure façon de le consommer ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le café, un véritable allié pour la santé Le café est la boisson la plus consommée dans le monde après l’eau. Il s’en boit 2,3 millions de tasses par minute ! Outre son goût et son côté convivial, le café est réputé pour ses bienfaits sur la santé. Il a fait l’objet d’innombrables études scientifiques. Voici ce que l’on peut en tirer.

Café rime avec longévité et bénéfice pour la santé si l'on en croit les études scientifiques, pas toujours rigoureuses, qui paraissent régulièrement sur le sujet. Le café, consommé avec modération, ne présente aucun risque pour la santé de la population générale. Mais toutes les sortes de café sont-elles équivalentes ? En dehors des considérations gustatives, vaut-il mieux boire un café décaféiné ou moulu pour ne pas faire de mal à sa santé ? Une étude dans l'European Journal of Preventive Cardiology a suivi l'impact sur la santé de la consommation de trois sortes de café : le déca, le moulu et l'instantané. 

Café et maladie cardiovasculaire

Les scientifiques ont suivi les données de santé, stockées dans l'UK Biobank, de 450.000 personnes pendant environ douze ans. Ces dernières ont été groupées selon la nature de leur café (déca, moulu ou instantané) et leur consommation journalière -- de aucune tasse à plus de six tasses par jour. Durant les douze années de suivi, l'apparition des maladies cardiovasculaires, de défaillance cardiaque et d'AVCAVC dans chaque groupe, avec les personnes ne consommant pas de café comme groupe étalon, a été analysée. Après avoir éliminé les effets dus au poids, la consommation de thé, la cigarette ainsi que d'autres facteurs et considérations tels que le sexe, qui influent aussi la santé, les scientifiques ont calculé l'incidence des problèmes cardiovasculaires pour chaque groupe et identifié les pauses café les plus vertueuses.

Moulu, instantané ou déca, quel café privilégier quand on surveille sa santé ? © phive2015, Adobe Stock
Moulu, instantané ou déca, quel café privilégier quand on surveille sa santé ? © phive2015, Adobe Stock

Voir aussi

Café : y a-t-il un lien avec notre longévité ?

Quel type de café pour notre santé ?

Selon leurs résultats, l'incidence de l'arythmie cardiaque est au plus bas chez les personnes buvant deux à trois tasses de café par jour, tout comme celle des maladies coronariennes. L'incidence globale de toutes les maladies cardiovasculairesmaladies cardiovasculaires confondues est la plus faible chez les personnes qui prennent au maximum cinq cafés par jour. Les trois types de café, déca, moulu ou instantané, sont associés à une incidence plus faible des maladies cardiovasculaires en général s'ils sont consommés à hauteur de 2-3 tasses par jour, sauf dans le cas précis de l'arythmie où le café instantané n'apporte aucun bénéfice. Le café moulu est associé à la diminution de l'incidence des maladies cardiovasculaire la plus importante -- 20 % contre 6 % pour le déca et 9 % pour l'instantané. 

« La caféinecaféine est le composant le plus connu du café, mais ce breuvage contient plus de 100 moléculesmolécules biologiquement actives. Il est probable que des composants non-caféinés soient responsables de la relation positive observée entre la consommation de café, les maladies cardiovasculaires et la survie. Nos résultats indiquent que boire des quantités modestes de café, quelle que soit sa nature, ne devrait pas être découragé mais apprécié comme une habitude pour un cœur en bonne santé », conclut Peter Kistler, scientifique à l'université de Melbourne et premier auteur de l'étude.