Le café instantané, aussi appelé café soluble, est un café déshydraté prêt un clin d'œil. © Aleksey, Adobe Stock
Santé

Café instantané

DéfinitionClassé sous :Alimentation , boire du café , café

Le café instantané est une boisson fabriquée à base de grains de café broyés. On le nomme parfois café soluble. Celui-ci est créé à partir d'un processus dit de lyophilisation ou d'atomisation et doit être réhydraté afin de pouvoir être consommé. 

Le café instantané est extrêmement rapide à consommer. Sous forme de poudre ou de granulés, il suffit d'en mélanger une cuillerée quelques secondes à de l'eau chaude pour que la boisson soit prête. En comparaison avec de vrais grains de café, le volume et le poids du café instantané sont très réduits, cela permet de le transporter aisément et de le conserver avec plus de facilité. Il en existe différents types obtenus à partir d'arabica, de robusta, à base d'assemblages ou encore décaféiné.

L'origine du café soluble date de 1881, année où le Français Alphonse Allais, journaliste et écrivain, déposa son brevet. Après son passage dans l'armée française, où le café était souvent mauvais, Alphonse Allais eut l'idée de créer un café déshydraté, soluble et au bon goût. Tout d'abord destiné aux militaires, ce café fut par la suite accessible au grand public grâce à l'entreprise Nestlé.

Une cuillerée de café instantané, un peu d'eau frémissante... le café est prêt ! © Moving Moment, Adobe Stock

Comment est fait le café instantané ?

Le café instantané est créé à partir de grains de café moulus. Sa fabrication repose sur un procédé de séchage ; on appelle cela la phase de dessiccation du café. De nos jours, deux techniques de dessiccation sont utilisées avec des résultats bien distincts : 

  • L’atomisation

Cette technique permet de récupérer un concentré de café grâce à des filtres et des percolateurs. Ce concentré est par la suite projeté dans de l'air chaud et très sec afin d'y être atomisé. Ce procédé permet d'éliminer toute présence d'eau dans le café, et ainsi obtenir un concentré de café totalement sec. À la fin de ce processus, le café soluble obtenu aura une forme de granulés irréguliers.

  • La lyophilisation

Le café soluble lyophilisé utilise un procédé appelé sublimation. La sublimation est tout simplement le passage de la glace à la vapeur sans passer par son état intermédiaire qu'est l'eau. Ainsi, les barres de café congelées sont mises dans des chambres à vide spéciales, et grâce à ce système de sublimation, le café se dessèche petit à petit, permettant ainsi d'obtenir du café lyophilisé. Celui-ci est fait de grains plus fins, de meilleure qualité que ceux récoltés par atomisation.

À noter : de nombreuses études ont récemment dévoilé que le café soluble est composé de deux fois plus d'acrylamide (un cancérogène) que le café torréfié frais. À consommer donc avec modération.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !