Santé

AVC : boire du café ou du thé vert pour s’en préserver

ActualitéClassé sous :médecine , cerveau , AVC

Pour éviter les AVC, il faut boire du café. Ou du thé vert. Une vaste étude menée sur plus de 83.000 Japonais suivis pendant 13 ans montre l'intérêt de ces deux boissons populaires pour protéger son cerveau et limiter les risques d'apparition de ces troubles.

Les buveurs quotidiens de café ont des risques d'AVC moins élevés que les amateurs de thé vert, déjà moins susceptibles de déclencher la maladie cardiovasculaire que le reste de la population. Des boissons chaudes que l'on peut consommer pour sa bonne santé ! © Cambogueno, StockFreeImages.com
  • Un dossier pour tout savoir sur les AVC 

Bonne nouvelle pour ceux qui n'envisagent pas une journée sans leur petit noir du matin ! Boire tous les jours au moins une tasse de café - ou deux tasses de thé vert - protégerait contre le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC). Une équipe japonaise le confirme dans le journal Stroke. Leur constat doit toutefois être nuancé. En effet, ils ne précisent pas les types de café consommés.

Yoshihiro Kokubo et ses collègues du National Cerebral and Cardiovascular Center d'Osaka (NCVC, Japon) ont interrogé 83.269 Japonais âgés de 45 à 74 ans sur leur consommation de thé vert et de café. Chacun des participants a été suivi pendant 13 ans en moyenne, et aucun ne souffrait de cancer ou d'une maladie cardiovasculaire au début de l'étude.

L'AVC apparaît lorsque des régions du cerveau ne sont plus irriguées, du fait d'une hémorragie crânienne (comme à l'image, le sang étant la région blanche pointée par la flèche du bas, la seconde flèche signalant un œdème) ou lorsqu'un vaisseau est bouché : c'est l'ischémie. Ces derniers cas représentent 75 à 80 % des AVC. © James Heilman, Wikipédia, cc by sa 3.0

Le café, plus que le thé vert, protège le cerveau

Les auteurs confirment qu'une consommation quotidienne de ces boissons serait bénéfique pour la santé. Ils ont observé que les individus qui boivent au moins une tasse de café chaque jour réduiraient leur risque d'AVC de 20 % par rapport à ceux qui n'en consomment pas.

Quant aux consommateurs de deux ou trois tasses quotidiennes de thé vert, ils verraient leur risque d'AVC diminuer de 14 % par rapport aux abstinents. En outre, une telle consommation abaisserait le risque d'hémorragie cérébrale de 32 % !

Il s'agit d'une excellente nouvelle pour beaucoup d'individus à travers le monde. Le thé et le café représentent les boissons les plus populaires... après l'eau. Ce qui signifie que « ces résultats pourraient s'appliquer à de très nombreux pays », se réjouissent les auteurs nippons.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi