Le hérisson commun (Erinaceus europaeus) est un petit mammifère discret qui débarrassera votre jardin et votre potager des insectes et des limaces. © miwa1408, fotolia
Planète

Hérisson : comment l'accueillir dans son jardin ?

Question/RéponseClassé sous :zoologie , Nature , animaux
 

[EN VIDÉO] Comment nourrir un hérisson ?  Animal semi-nocturne, le hérisson apprécie les espaces en lisière de forets, les champs d’herbes hautes et les jardins. Voici comment bien l’accueillir et le nourrir. 

Animal aux mœurs nocturnes, le hérisson apprécie les espaces en lisière des forêts et à végétation basse. Il n'est pas rare de le rencontrer dans nos villages et aussi nos villes, mais il le paie cher car un grand nombre d'entre eux se font écraser sur les routes. Voici nos conseils pour donner envie à un hérisson de s'installer chez vous, dans votre cour ou votre jardin, en toute sécurité.

Le hérisson commun (Erinaceus europaeus) est un petit mammifère insectivore que l'on rencontre dans les lisières de forêt, les bocages, les parcs et les jardins.

Cet animal semi-nocturne se nourrit d'insectes, de mollusques, d'œufs, de fruits et de baies. L'hiver, l'hibernation du hérisson se fait sous des tas de feuilles mortes et de branchages.

Donner envie au hérisson de s’installer

Pour accueillir un hérisson dans son jardin, il faut d'abord que celui-ci puisse y venir et en partir. Impossible dans un jardin enclos de grillage ou de murs. Cependant, une clôture en bord de route pourra lui éviter un sort funeste.

Ensuite, il faut faire en sorte que le jardin ait tout pour lui plaire : des haies champêtres, des tas de bois et de feuilles mortes (à ne pas brûler !) et bien sûr du calme, surtout en hiver quand le hérisson hiberne.

Il est aussi possible de le nourrir (restes de repas, croquettes pour animaux) et d'aménager un petit point d'eau, surtout lors des épisodes de sécheresses prolongées. Il ne faut cependant pas disposer de la nourriture en continu car il perdrait alors l'habitude de se nourrir seul. En revanche, un tas de compost qui attire toutes sortes d'insectes et de lombrics lui fournira un excellent terrain de chasse.

Comble du raffinement : l'abri à hérisson. Pour en construire un, c'est tout simple : une caisse retournée avec un petit accès, le tout placé à l'écart sous un buisson ou un tas de feuilles mortes.

Puisque le jardin doit plaire au hérisson, vous devez bannir les produits chimiques tels que les pesticides, anti-limaces, désherbants... Demandez à votre jardinier d'utiliser uniquement des produits naturels pour le jardin qui n'empoisonnent pas les insectes sachant que c'est le repas du hérisson. Pour éviter de blesser les hérissons, rangez les outils de jardin et tout autres objets qui pourraient être dérangeants.

Protéger le hérisson dans le jardin

Pour mettre le hérisson à l'abri du danger, nous allons vous donner quelques conseils et astuces simples à mettre en place. Dans un premier temps, il faut le protéger des autres animaux comme le renard et le blaireau qui sont des prédateurs. Les hérissons ont pour habitude de se déplacer de jardin en jardin et le mieux est de les inciter à ne pas traverser la route qui représente un danger pour eux. En créant des petites ouvertures dans les clôtures du voisinage, le hérisson peut circuler plus facilement dans les jardins et sans danger. Obtenez l'accord de vos voisins pour protéger les hérissons en faisant les aménagements nécessaires. 

Lorsqu'un hérisson vous paraît faible et que vous le trouvez en plein jour, prenez contact avec un centre d'accueil proche de chez vous. Pour le protéger, placez le hérisson dans un carton près d'une bouillotte et rentrez-le à l'intérieur tout en mettant de l'eau à disposition et de la nourriture. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !