Ce gorillegorille, qui nous regarde presque les yeuxyeux dans les yeux, ne peut nous laisser indifférents. Tout simplement parce qu'il fait partie de notre grande famille des anthropoïdesanthropoïdes et que ses cellules contiennent plus de 98 % d'ADNADN en commun avec les nôtres. © Sébastien Meys