L'Homme descend-il du singe ? © geralt by Pixabay
Sciences

L'Homme descend-il vraiment du singe ?

Question/RéponseClassé sous :Sciences , théorie de l'évolution , similarités homme singe
 

Si l'homme est une évolution du singe, pourquoi y a-t-il encore des chimpanzés ? C'est une question délicate, sur laquelle se trompent de nombreuses personnes. Alors, pourquoi entend-on dire que l'Homme descend du singe ? 

La théorie de l’évolution est la méthode scientifique qui, comme son nom ne l'indique pas, fournit un concept scientifiquement accepté. D'après elle, les êtres humains sont des parents, et non des descendants des primates actuels. Nous avons avec eux un ancêtre commun, qui a vécu en Afrique il y a environ 7 millions d'années.

D’où provient cette théorie erronée ?

Ce sont les créationnistes, ceux qui croient en la création divine, qui sont à l'origine de cette théorie. Ils pensent que l'Homme a été modelé par Dieu à son image et à sa ressemblance. Ils détournent les propres de Charles Darwin et sa théorie de l'évolution, en suggérant que l'Homo sapiens a évolué à partir des singes d'aujourd'hui. Cependant, Darwin n'a jamais écrit cela, et affirme en revanche que les singes et les humains ont un ancêtre commun.

Outre tout cela, il y a une autre raison pour laquelle la question des créationnistes est conceptuellement erronée. Elle suppose que chaque singe « aimerait » avoir suivi le cheminement évolutif de l'homme. Mais le fait est que chaque lignée de primates a sa propre histoire d'évolution. Selon les archéologues et les anthropologues, ce n'est qu'au cours des 10 000 dernières années, avec l'avènement de l'agriculture et l'émergence des grandes civilisations, que la « solution » représentée par l'Homo sapiens s'est réellement révélée plus efficace que les autres espèces.

La théorie de l'évolution est encore un thème de recherche pour de nombreux chercheurs. © geralt by Pixabay

L’Homme et le singe : quels sont leurs points communs ?

Un ancêtre commun

Selon les études les plus récentes, basées sur les fossiles et l'analyse de l’ADN, il y a environ 7 millions d'années, l'Afrique était habitée par une sorte de primate dont descendent aujourd'hui aussi bien l'homme que les chimpanzés et les bonobos

Une analogie simple pour comprendre cette histoire est de considérer les espèces comme les membres d'une famille. Étant donné que ce primate, notre ancêtre commun, est le grand-père de la famille, les chimpanzés ne sont pas nos « parents », mais plutôt nos « cousins ».

On ne sait pas si cet ancêtre commun se paraissait plus à un singe ou à un être humain. Selon certains, ce primate ressemblerait à un chimpanzé. Il serait couvert de cheveux, et aurait probablement un cerveau relativement petit. D'autre part, l'étude de fossiles de la lignée humaine vieux de 4 millions d'années, comme l'Ardipithecus ramidus, suggère que ce patriarche ne savait pas marcher sur 4 pattes. 

Des sous-espèces

L'ancêtre commun a subi des mutations chromosomiques avec les siècles, qui sont venues le diviser en plusieurs groupes appelés sous-espèces. Parmi eux, on retrouve les pré-gorilles, les pré-Australopithèques ainsi que les pré-chimpanzés. Chacun de ces groupes est parti vers une région différente de l'Afrique. Mais alors, peut-on savoir qui a dévié en premier du patriarche commun ?

Pour répondre à cette question, les scientifiques ont étudié les chromosomes de chaque sous-espèce, et avancé deux théories. Dans la première, les 3 groupes se seraient séparés au même moment (c'est-à-dire sur plusieurs siècles), et auraient engendré de nouvelles espèces. Dans la seconde, seuls les pré-Australopithèques et les pré-gorilles se seraient dans un premier temps détachés, et les pré-chimpanzés seraient nés des rapports entre ces deux sous-espèces. Le chimpanzé serait alors le fruit de l'association de pré-gorilles et de pré-humains. 

Une Science qui évolue

Les recherches sur l'ancêtre commun entre l'Homme et le singe sont toujours actives. Les paléontologues et ethnologues du monde entier continuent leurs travaux de généalogie humaine pour déterminer l'âge et l'apparence physique de ce primate. 

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !