Des gorilles infectés par le coronavirus à San Diego

Classé sous :Gorilles , Coronavirus , infection

Au Safari Park de San Diego (Californie), les soigneurs ont commencé à s'inquiéter le 6 janvier 2021, quand ils ont vu deux des gorilles du zoo tousser et éternuer. Au vu du contexte actuel, le coronavirus a tout de suite été suspecté et, en conséquence, les selles des grands singes ont été analysées. Le SARS-CoV-2 a bel et bien été identifié dans les échantillons de trois animaux. À part la toux, les gorilles sont en bonne santé générale, indique Lisa Peterson, la directrice du parc dans un communiqué de presse. Ils ont été placés en quarantaine le temps que l'infection se résorbe.

La direction du zoo pense que les gorilles ont été infectés lors de contacts avec un soigneur atteint d'une forme asymptomatique de la Covid-19. Les soigneurs étaient soumis à un ensemble de règles sanitaires strictes pour s'occuper des grands singes, mais cela n'a pas suffi à les protéger du coronavirus. Plusieurs études scientifiques ont montré que les gorilles pouvaient être infectés par le SARs-CoV-2, mais c'est le premier cas observé d'une transmission naturelle du virus entre l'être humain et les gorilles. S'ils semblent aller bien pour le moment, il est difficile de prédire leur réaction face à l'infection, et s'ils risquent de développer des symptômes plus sévères.

Deux des gorilles du Safari Park de San Diego. © Christina Simmons, Safari Park San Diego
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Live : la cohabitation est-elle toujours possible entre hommes et grands singes après la crise du coronavirus ?  Futura a invité Fabien Quétier, ingénieur agronome et docteur en écologie au bureau d’étude Biotope, et Nicolas Granier, docteur en écologie et primatologue également pour Biotope, à partager avec nous leurs expériences de cohabitation avec des grands singes.