Si la progression du nombre de cas continue à ralentir en France, de nouveaux foyers d’infection sont apparus ces derniers jours. À Mené, dans les Côtes d'Armor, 69 employés ont été ainsi testés positifs au coronaviruscoronavirus dans un abattoir et 50 cas ont été confirmés dans un hôpital à Lannion, dans le même département. Une région pourtant considérée comme « zone verte ».

À Clamart (Hauts de Seine), c'est un foyer de jeunes travailleurs qui a été frappé, avec 8 cas recensés. Dans chaque clustercluster, une campagne de tests a été lancée auprès de l'entourage des personnes infectées afin de stopper au plus vite la propagation du virus.

Au total, 25 foyersfoyers de contaminationcontamination ont été identifiés depuis le début du déconfinement le 11 mai, a indiqué le Ministre de la Santé, OlivierOlivier Véran, dans un entretien au Journal du Dimanche. Malgré ces contaminations très localisées, ce dernier se veut rassurant : « Vendredi, nous avons diagnostiqué 1.100 nouveaux patients atteints par le coronavirus. C'est moins de 2 % des tests réalisés. Le système mis en place pour tester, isoler et casser les chaînes de contamination est opérationnel », assure-t-il. La France procède actuellement à plus de 50.000 tests par jour « en fonction des besoins dans les territoires ».