Variole du singe : plus de 180 cas en France à l'approche de l'été

Classé sous :variole du singe , Virus , maladie infectieuse

[EN VIDÉO] La variole du singe, faut-il s'en inquiéter ?  Quels sont les symptômes, les modes de transmission et comment la traiter ? La variole du singe ou Monkeypox commence à inquiéter les populations. 

Au 16 juin 2022, 183 cas de variole du singe étaient confirmés en France - 153 ont fait l'objet d'une investigation, 9 cas concernaient des personnes immunodéprimées, selon Santé publique France. Aucun décès n'est à déplorer.

Toutes les personnes infectées sont des hommes entre 22 et 63 ans, majoritairement des hommes ayant des relations avec des hommes, mais pas exclusivement et sans lien avec les pays où le virus est endémique.

Avec l'augmentation des cas, les autorités sanitaires peuvent dresser une liste des symptômes les plus fréquents à surveiller. En effet, 77 % des cas avérés présentaient une éruption cutanée génito-anale, 77 % une éruption cutanée ailleurs sur le corps, 70 % une fièvre, et 66 % des adénopathies, c'est-à-dire une augmentation anormale du volume des ganglions lymphatiques.

Cent quatre-vingt-trois cas de variole du singe sont confirmés en France au 16 juin 2022. © dottedyeti, Adobe Stock