Les morsures de serpent dans le monde

DossierClassé sous :zoologie , serpent , médecine

On compte annuellement près de cinq millions de morsures de serpent et 150.000 décès, principalement dans les pays tropicaux. Les vipères entraînent des hémorragies et les cobras des paralysies respiratoires mortelles. Le sérum antivenimeux est le seul traitement.

  
DossiersLes morsures de serpent dans le monde
 

La fréquence et la sévérité des envenimations ophidiennes varient considérablement en fonction de la latitude. Les climats tropicaux, surtout humides, abritent une plus grande diversité et densité d'espèces. La probabilité de survenue d'un accident est très variable, mais il est des morsures de serpent qui peuvent être fatales.

Serpent corail du Surinam (Micrurus surinamensis). © Patrick K. Campbell, Shutterstock
Crotale du Texas (Crotalus atrox). © Patrick Jean, muséum d'histoire naturelle de Nantes

Le comportement des espèces venimeuses, notamment vis-à-vis de l'Homme, mais aussi les activités de ce dernier expliquent la fréquence des rencontres et les différences géographiques d'incidence et de populations à risque. Alors que les serpents ne sont responsables que de 10 % des accidents d'envenimation ou d'intoxication par les animaux, ils entraînent 80 % des décès (fig. 1).

Les pays en développement plus touchés par les morsures de serpent

La composition des venins va influer sur la nature des symptômes et leur gravité. Cependant, la prise en charge des victimes, largement dépendante de l'accessibilité aux soins, notamment l'éloignement des centres de santé et la disponibilité des médicaments, en particulier des sérums antivenimeux, va conditionner l'évolution clinique de l'envenimation. La létalité et la prévalence des séquelles sont beaucoup plus fortes dans les pays en développement, non seulement parce qu'il s'y trouve davantage d'espèces dangereuses, mais aussi parce que les traitements y sont très insuffisants.

Dans ce dossier, nous verrons où se trouvent les espèces de serpent les plus dangereuses et comment ces reptiles injectent le venin dans l'organisme de l'agresseur ou de la proie. Nous verrons aussi la composition du venin, les symptômes des envenimations, comment intervenir en cas de morsure, les premiers secours et les gestes à proscrire, les traitements d'urgence et les soins intensifs.

À lire aussi sur Futura :