La grenouille qui se fait passer pour un serpent

Classé sous :animaux , crapaud , vipère

Au cœur de la République démocratique du Congo vit une espèce d'amphibiens pas tout à fait comme les autres. Sclerophrys channingi est un crapaud qui mesure une dizaine de centimètres. Et qui a mis au point une technique redoutable -- et inédite dans le monde animal -- pour échapper à ses prédateurs. Il imite Bitis gabonica, l'une des plus grandes vipères d'Afrique. Une conclusion tirée par des herpétologistes après pas moins de dix années d'observation.

Sclerophrys channingi, un crapaud qui vit au Congo, dans les mêmes zones que la vipère Bitis gabonica. © Konrad Mebert, Université du Texas

Ainsi la forme triangulaire du corps du crapaud et les motifs -- des taches noires et une bande centrale -- qu'il arbore sont similaires à une tête de vipère. Mais la stratégie de l'amphibien va plus loin. Puisque lorsqu'il est menacé, le crapaud émet un sifflement semblable à celui d'une vipère qui s'apprête à attaquer.

Bitis gabonica © Université du Texas

Or Bitis gabonica est une vipère redoutable. Avec de longs crocs et capable de produire une quantité de venin impressionnante. Peu d'espèces osent l'approcher et lui voler son identité semble donc une stratégie plutôt intéressante pour assurer sa propre protection.

À gauche, le crapaud Sclerophrys channingi et à droite, la vipère Bitis gabonica. © Colin Tilbury, Université du Texas