Planète

Conclusion

Dossier - Les morsures de serpent dans le monde
DossierClassé sous :zoologie , serpent , médecine

On compte annuellement près de cinq millions de morsures de serpent et 150.000 décès, principalement dans les pays tropicaux. Les vipères entraînent des hémorragies et les cobras des paralysies respiratoires mortelles. Le sérum antivenimeux est le seul traitement.

  
DossiersLes morsures de serpent dans le monde
 

L'envenimation vipérine, à prédominance inflammatoire, hémorragique et nécrosante prédomine sur tous les continents, sauf l'Australie, exempte de Viperidae.

Les morsures de serpents, un problème de santé publique dans les zones rurales, notamment en Afrique. © Sipa, Domaine public

L'envenimation par les Elapidae, neurotoxique mais aussi parfois hémorragique et myotoxique, est rencontrée sur tous les continents, sauf l'Europe, et revêt en Australie un caractère particulier du fait de sa sévérité et de sa diversité.

L'urgence d'un sérum antivenimeux accessible à tous

Le sérum antivenimeux est le seul traitement efficace. Pourtant, malgré les efforts de l’OMS, sa disponibilité et son accessibilité dans les pays en développement où se produisent plus de 90 % des envenimations, restent très insuffisantes particulièrement en Afrique.

Pour en savoir plus :