Étrangeté du vivant : une nouvelle espèce de serpent miniature découverte aux Philippines

Classé sous :serpent , Philippines , reptile

Les Philippines sont un paradis pour les serpents terrestres, on en compte pas moins de 112 espèces sur les différentes îles du pays. C'est sur l'île Samar et l'île Leyte, situées au sud-est du pays, que des scientifiques ont découvert une nouvelle espèce de serpent miniature qui ne mesure que 17,2 centimètres. Baptisé Levitonius mirus ou le serpent fouisseur nain de Waray, il est le plus petit représentant de la superfamille des élapidés, à laquelle appartiennent aussi les cobras, les mambas et de nombreuses autres espèces venimeuses.

À cause de son mode de vie, Levitonius mirus a longtemps échappé aux scientifiques. En effet, le petit animal est un fouisseur, c'est-à-dire qu'il passe la plupart de son temps sous terre. Il n'émerge de la surface qu'après de fortes pluies. Dans le sol, il se nourrit de vers de terre et d'autres invertébrés rampants. Les spécimens étudiés ici ont été collectés entre 2006 et 2012 et reposaient depuis dans les rayonnages de la collection herpétologique de l'université du Kansas. Heureusement, quatre scientifiques rattachés à cette université se sont finalement intéressés à eux.

Ils ont prélevé des échantillons de tissus et passé certains individus au scanner pour analyser leur morphologie en détail. Le reptile possède moins d'écailles sur la tête que les autres serpents fouisseurs et un crâne densément ossifié, son corps est composé d'écailles lisses et iridescentes. Les analyses phylogénétiques le placent comme une nouvelle espèce de Cyclocorus, un genre endémique des Philippines. Pour le moment, cette nouvelle espèce n'a été observée que sur les îles Samar et Leyte.

Le serpent du haut est l'holotype de l'espèce Levitonius mirus. C'est un mâle adulte. Les deux autres sont des paratypes, un mâle pour celui du milieu et une femelle pour le dernier, tous deux adultes également. © Jeffrey L. Weinell et al. Copeia 2020
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'attaque d'un serpent à sonnette filmée en 500 images par seconde  Dans cette vidéo filmée, on découvre un rat-kangourou attaqué par surprise par un serpent à sonnette. Le mouvement foudroyant du prédateur est capturé à un rythme de 500 images par seconde. Malgré toute l’énergie, il va manquer sa proie. Les biologistes qui ont capturé cette séquence une nuit de l’été 2015, au Nouveau-Mexique, s’intéressent de près à la relation proie-prédateur en milieu naturel.