Planète

Les forêts tropicales sud-américaines ne sont pas toutes pareilles ...

Dossier - La forêt tropicale et sa biodiversité
DossierClassé sous :zoologie , Biodiversité , forêt tropicale

-

La première découverte de forêts tropicales et dont il reste des traces écrites est une narration qui a plus de 2000 ans. En 327 avant JC, les troupes d’Alexandre le Grand franchissent la célèbre Khyber Pass (entre Afghanistan et Pakistan), débouchent dans le Punjab, et continuent jusqu’aux rives aval de l’Indus. Des textes relatent des mangroves et des marais boisés, des manguiers, des bananiers, et des banyans. D’ailleurs, le mot « jungle », qui fait allusion a une forêt lianeuse et buissonnante de pénétration difficile, est dérivé de l’Hindi « jangal ».

  
DossiersLa forêt tropicale et sa biodiversité
 

Quatre massifs forestiers sont reconnus et qui ont des compositions floristiques et faunistiques très différentes en Amériques tropicales :

En Amérique du Sud tropicale on reconnaît quatre massifs forestiers, dont le plus grand est celui du bloc amazonien. La courbe rouge délimite la « Région des Guyanes », une région caractérisée par certains peuplements végétaux et animaux. La Guyane française s’inscrit dans cette province biogéographique. © Francois Catzeflis

Voici leur répartition, telle que connue avant les déboisements post-colombiens :

- le bloc amazonien
- les forêts Atlantiques du sud-est du Brésil
- les forêts côtières du nord du Venezuela
- les forêts de plaine trans-andines et d'Amérique centrale