Planète

Modification de la composition de l'atmosphère et état des forêts tropicales

ActualitéClassé sous :Terre , Réchauffement

-

Les activités humaines, notamment l'agriculture et la combustion des carburants fossiles, modifient depuis plus d'un siècle la composition de l'atmosphère terrestre. Les changements climatiques en résultant pourraient d'ores et déjà avoir affecté à grande échelle les forêts tropicales.

Source : http://www.fr.yunnantourism.com

Les indices de ces changements et leurs conséquences pour le futur ont été examinés lors d'un symposium qui s'est tenu dans le cadre des rencontres 2002 de l'Association pour la Biologie Tropicale. Ce symposium a été organisé par Yadvinder Mahli, de l'Université d'Edimbourg (Royaume-Uni), et Oliver Philips, de l'Université de Leeds (Royaume-Uni).

Mahli a dressé un large tableau montrant les changements climatiques en cours comme une résultante de l'augmentation des gaz à effet de serre, dont le dioxyde de carbone, dans l'atmosphère. Depuis le milieu des années 70, toutes les régions des forêts tropicales ont connu un réchauffement selon des intensités variables. Les précipitations sont globalement sur une pente déclinante, les variations étant plus marquées aux niveaux régionaux. Aucune tendance particulière concernant l'intensité de la saison sèche n'a été détectée.

Les forêts tropicales à travers le monde subissent en outre des changements significatifs en termes de structure, de dynamique et de composition. De tels changements sur d'aussi grandes échelles suggèrent qu'un mécanisme global est à l'œuvre, selon les scientifiques. L'analyse des données et les modèles indiquent par ailleurs que des températures et une quantité de dioxyde de carbone accrues feront augmenter la quantité de carbone stockée par les forêts tropicales en stimulant la croissance des arbres.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi