Santé

Traçabilité des bois tropicaux et gestion durable des forêts tropicales

ActualitéClassé sous :vie , bois tropicaux , traçabilité

En synergie avec le Groupe national sur les forêts tropicales, l'unité propre de recherche Production et valorisation des bois tropicaux du Cirad a été mandatée par le ministère de l'Ecologie et du développement durable pour réaliser une étude sur l'utilisation des bois tropicaux et l'introduction d'une écoconditionnalité dans leurs achats, pour les marchés publics.

Traçabilité des bois tropicaux et gestion durable des forêts tropicales

Depuis 2002, les scientifiques spécialistes des bois tropicaux au Cirad partagent leur expérience et leur savoir-faire avec des opérateurs privés, des experts, des représentants de l'Etat et des ONG, dans le cadre du Groupe national sur les forêts tropicales. Piloté par le ministère de l'Ecologie et du développement durable, ce groupe a été créé pour favoriser l'échange d'informations, atténuer les divergences entre les acteurs et formuler des recommandations. L'étude réalisée a permis, dans un premier temps, une analyse comparative de l'offre en bois tropicaux provenant de forêts présentant des garanties de gestion durable et la demande publique française (un pour mille de la consommation mondiale de bois tropicaux).

Différents scénarios ont ensuite été envisagés. Les plus réalistes sont axés sur des pratiques d'écoconditionnalité : connaissance de la provenance des bois ou exploitation dans des concessions soumises à un plan d'aménagement durable. L'introduction de purs critères liés à l'écocertification des bois risquerait de n'avoir pour conséquence qu'une substitution de ces bois tropicaux par des bois tempérés traités chimiquement ou par des matériaux dont la fabrication est fortement consommatrice d'énergie.

De même, un plan d'action arrêté par le gouvernement vise à accroître progressivement la part, dans les achats publics, de bois tropicaux dont l'origine licite est strictement garantie.

Pour les produits dits de catégorie 1 (grumes, bois sciés, placages, contreplaqués), la personne responsable du marché doit demander aux soumissionnaires les justificatifs garantissant que le bois utilisé pour la fabrication du produit répond bien aux exigences environnementales fixées dans le marché. Les informations relatives au pays d'origine, à l'essence et au fournisseur du bois doivent être également apportées par le soumissionnaire à l'appui de son offre.

Une politique précise de définition des critères environnementaux et de gestion durable des forêts tropicales s'impose désormais, sur les marchés publics de bois tropicaux.

Cela vous intéressera aussi