La boîte à outils du bricoleur doit comprendre un assortiment de mèches et de forets permettant au moins de percer le bois, les matériaux de maçonnerie et le métal. Qualité de l’acier, dimensions, type d’emmanchement… les points clés à prendre en compte pour choisir les mèches ou forets adaptés aux travaux à entreprendre.

Cela vous intéressera aussi

Mèche ou foret, la différence est avant tout une question de vocabulaire. Traditionnellement, on perce le bois à l'aide d'une mèche. Pour les matériaux de maçonneriemaçonnerie (bétonbéton, brique, pierre...) et les métaux, ferreux ou non ferreux, on se sert de forets. Mais on parle aussi de foret à boisbois et de mèche à bois et mèche à céramiquecéramique, par exemple. Les unes et les autres se distinguent par leur forme générale et par le type d'emmanchement, qui se choisit en fonction du système de serrage de l'outil utilisé : manuel (chignole, vilebrequinvilebrequin) ou électrique (perceuse-visseuse sans fil, perceuse filaire, perforateur...).

Une tête et un corps de coupe adaptés au matériau à percer

Le perçage du bois mobilise trois grandes familles de mèches.

• Hélicoïdales : cylindriques à trois pointes dont une centrale, pour un perçage précis dans le bois tendre ou dur.

• À spirale : cylindriques avec vis de centrage. Très efficaces en charpenterie, grâce à la géométrie des spires qui favorise une bonne évacuation des copeaux.

• Plates : moins précises que les précédentes, on les réserve en général à des perçages non débouchants. Un modèle extensible permet de percer des trous de 15 à 45 mm de diamètre sans changer de mèche.

A à D. Mèches à bois : hélicoïdale, à spirale, plate, extensible. E. Foret à béton à pastille en carbure de tungstène.  F à H. Forets à métaux : acier HSS, HSS/colbalt, nitrure de titane. G. Mèche à céramique. © D’après doc Bosch Outillage
A à D. Mèches à bois : hélicoïdale, à spirale, plate, extensible. E. Foret à béton à pastille en carbure de tungstène.  F à H. Forets à métaux : acier HSS, HSS/colbalt, nitrure de titane. G. Mèche à céramique. © D’après doc Bosch Outillage

Les forets à béton sont pourvus d'une tête ou pastille en carburecarbure de tungstène permettant de percer la plupart des matériaux de maçonnerie. 

Les forets en acier rapide HSS (High Speed Steel) servent au perçage des aciers courants et des métaux tendres (aluminiumaluminium, cuivrecuivre, zinczinc...). L'acieracier au cobaltcobalt présente une résistancerésistance accrue à la chaleurchaleur et à l'usure. Il peut percer des métaux de toutes natures, tendres ou durs (acier, fontefonte, cuivre, bronzebronze ...). Le nitrurenitrure de titanetitane offre une longévité maximale. Il s'utilise aussi bien pour les métaux que pour le plastiqueplastique dur (plexiglas).

Les mèches à céramique (ou à carrelagecarrelage) adoptent différents modèles de tête : notamment, en pointes de diamantdiamant ou en forme de lance. 

Mèches et forets : un emmanchement spécifique à chaque type de mandrin

Les chignoles et vilebrequins sont équipés d'un mandrin à quatre morsmors. On y monte généralement des mèches ou forets à emmanchement pyramidal de section carrée. Les perceuses-visseuses sans fil et les perceuses filaires de nouvelle génération bénéficient d'un mandrin auto-serrant. Celui-ci peut recevoir deux types d'emmanchement : cylindrique ou hexagonal. Les perforateurs, quant à eux, sont dotés du système de fixation rapide SDS dédié aux forets à queue cannelée. 

A. Queue pyramidale - B. Queue hexagonale - C. Queue cylindrique - D. Queue SDS. © M. B.
A. Queue pyramidale - B. Queue hexagonale - C. Queue cylindrique - D. Queue SDS. © M. B.