Plante annuelleannuelle de la famille des Poaceae, le seigle fait partie des céréalescéréales « dites à paille », la structure de son épi ressemble à une autre graminée, le bléblé. Longtemps le pain noir de seigle a été le pain des pauvres. Le seigle, c'est aussi l'ergot, le LSD.

Le seigle fait partie des graminées. © Free-Photos, Pixabay, DP
Le seigle fait partie des graminées. © Free-Photos, Pixabay, DP

Cultivé comme céréale destinée à l'alimentation humaine - sous forme de farine et de pain - ou comme fourrage destiné au bétail, le seigle (Secale cereale) est une plante de la famille des Poacées. Son chaumechaume haut de un à deux mètres et ses épis barbus rappellent une autre céréale : le blé.

Seigle (<em>Secale cereale</em>) dans le jardin botanique Henri-Gaussen, Toulouse, France. © Traumrune Wikipedia, GNU <em>Free Documentation License</em>, Version 1.2
Seigle (Secale cereale) dans le jardin botanique Henri-Gaussen, Toulouse, France. © Traumrune Wikipedia, GNU Free Documentation License, Version 1.2

Le seigle, une céréale adaptée aux terres pauvres et froides

Le seigle est une céréale peu exigeante en eau, il apprécie certains sols arides et pauvres des pays du Nord (Russie, Ukraine, Pologne, Allemagne...). 

Ce dossier retrace l'historique de cette céréale du pauvre, qui fut aussi à l'origine de bien des malheurs avec l'ergot et le feu de Saint-Antoine. La recherche sur l'ergot de seigle fit découvrir le LSD, drogue fétiche des années Woodstock, hippies et Peace and Love ! De nombreuses choses à découvrir, donc, dans ce dossier.

À lire aussi sur Futura :