Cela vous intéressera aussi

Le chaume est la tige des graminéesgraminées qui sèche après les moissons, au début de l'automneautomne, et qu'on appelle plus communément la paille.

Les toits de chaume : quel avantage ?

En matièrematière de constructionconstruction, il est le terme générique désignant les toitures réalisées en matière végétale : paille de seigle, de bléblé, roseaux, bruyère, jonc, genêt. IsolantIsolant, écologique, et esthétique, il est l'un des plus vieux matériaux utilisés pour couvrir les toiturestoitures. Par extension, le mot a formé l'appellation chaumière qui désigne des maisons rustiques et paysannes dont les toits sont couverts de chaume.

Construction d'un toit de chaume

Pour couvrir la toiture, la technique ancestrale vise à fixer, à des liteaux horizontaux, des bottes de roseaux tous les 15 cm, du bas vers le haut, dans le sens de la pente, afin que la pluie s'écoule. Chaque rangée recouvre les attaches de la précédente pour assurer l'étanchéitéétanchéité. L'épaisseur finale est d'environ 30 cm. Tous les 3 ans, un entretien est impératif pour éliminer les chaumes endommagés.