Le Yucatán mérite d'être mis en avant pour ses plages de sablesable blanc au bord de la mer des Caraïbes et ses sites historiques mondialement connus. Destination phare pour les touristes internationaux avides de farniente et de découvertes, le Yucatán sait combler ses visiteurs.

Temple des guerriers. © Miguel Vera, CC by-nc 2.0
Temple des guerriers. © Miguel Vera, CC by-nc 2.0

Entre site archéologique et sable fin, le Yucatán a de quoi séduire !

Uxmal, un site exceptionnel

À 70 kilomètres au sud de Mérida, le site d'Uxmal est l'héritage des cités-États, souvent rivales. Né de la civilisation maya, ce site vous transporte au Xe siècle de notre ère. On y trouve le Cuadrángulo de las Monjas, constitué de quatre bâtiments ornés de frises et dédiés au dieu Chac (divinité de la pluie). Est également présente la Pirámide deldel adivino, qui n'a pas d'égal dans le monde précolombien, impressionnante grâce à son entrée en forme de bouche de géant, et dont l'ascension s'avère très périlleuse. Personnes souffrant de vertige, s'abstenir.

Palmier, sable blanc et eau turquoise… Un vrai paysage de carte postale sur les côtes du Yucatán ! © Hawkfish
Palmier, sable blanc et eau turquoise… Un vrai paysage de carte postale sur les côtes du Yucatán ! © Hawkfish

Enfin, rendez-vous au sommet de la grande pyramide, où vous contemplerez un panorama exceptionnel sur ce vaste ensemble cérémoniel.

Chichén Itzá, vestige maya

Au sud de Cancún, le site de Chichén Itzá est l'endroit le plus visité du Yucatán, mais c'est aussi le site archéologique le mieux préservé de la civilisation maya. Les fresques et les sculptures représentées sur le site ont permis aux historienshistoriens de percer les mystères du calendrier maya. Fondée au VIIIe siècle, la région connaîtra une histoire chahutée, avant d'être abandonnée au XIe siècle, puis repeuplée deux siècles plus tard.

Le Templo de los Guerreros, aussi appelé temple des guerriers, possède des fresques qui relatent la conquête de la péninsule par les Toltèques. © Pomakis, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.5
Le Templo de los Guerreros, aussi appelé temple des guerriers, possède des fresques qui relatent la conquête de la péninsule par les Toltèques. © Pomakis, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.5

Sur le site, on s'attardera sur le Templo de los Guerreros et sa statue de Chac Mool, le tzompantli, murmur sculpté de crânescrânes, en référence aux sacrifices humains de l'époque, et enfin le Juego de pelota, plus grand terrain de jeu de balle du Mexique, toujours dans un parfait état de conservation.

Playa del Carmen, entre plage de rêve et ville animée

Après le culturel, la péninsulepéninsule du Yucatán invite les visiteurs à la détente. C'est sur la Playa del Carmen, une des plus belles plages de la région, longeant la mer des Caraïbes, que vous trouverez hôtels, restaurants, danses et joie de vivre à la mexicaine. Caramba !