Réveil brutal dans les Caraïbes. Mercredi matin, un séisme de magnitudemagnitude 7,7 a frappé plusieurs pays de la région, dont la Jamaïque et Cuba. L'épicentreépicentre est situé à 10 kilomètres de profondeur dans la mer des Caraïbes, où la plaque tectoniqueplaque tectonique des Caraïbes entre en collision avec la plaque nord-américaine. Il a été suivi de plusieurs autres tremblements de terreterre, allant jusqu'à une magnitude 4,9. Ces événements sont dus à un glissement des faillesfailles présentes entre ces plaques, d'après les experts.

Les séismes mesurés proviennent d'un déplacement de la plaque transformante entre les Caraïbes et l'Amérique du Nord. © Sting et Rémih, <em>Wikimedia Commons</em>, CC by-sa 3.0
Les séismes mesurés proviennent d'un déplacement de la plaque transformante entre les Caraïbes et l'Amérique du Nord. © Sting et Rémih, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Contrairement à une croyance populaire, les magnitudes mesurées ne font pas référence à l'échelle de Richteréchelle de Richter. En effet, celle-ci est une échelle locale, principalement adaptée aux séismes californiens. Elle peut avoir tendance à sous-évaluer la puissance d'un tremblement de terre, et à induire une réponse non adaptée pour la protection des populations. Ainsi, dans le reste du monde, les magnitudes sont placées sur une échelle de magnitude de moment, qui a été introduite dès la fin des années 1980 par Thomas Hanks et Hiroo Kanamori. Il s'agit d'une échelle logarithmique, à l'instar de l'échelle de Richter, qui mesure l'énergieénergie libérée par le séismeséisme. Une augmentation de magnitude de 1 correspond à une multiplication par 30 de l'énergie, et par 10 de l'amplitude du mouvementmouvement.

Néanmoins, une magnitude de 7,7 reste très élevée sur l'échelle de magnitude de moment. En moyenne, les séismes de magnitude entre 7,0 et 7,9 n'adviennent que 18 fois par an dans le monde. Dans les Caraïbes, on ne sait pas encore si les dégâts sont importants, ni si des personnes sont blessées.