Planète

Ours des cavernes

Dossier - Dordogne : grottes et ours des cavernes
DossierClassé sous :géographie , grotte , dordogne

-

La Dordogne est un fleuve et un département avec plus de 1000 châteaux, la vallée de la Vézère, l’abri de Cro-Magnon, et des grottes ornées paléolithiques. L'objet de ce dossier sera la découverte des grottes à concrétions qui sont très belles dans la région.

  
DossiersDordogne : grottes et ours des cavernes
 

L'ours des cavernes, alias Ursus spelaeus, est une espèce de grande taille qui a vécu au Pléistocène dans une partie de l'Europe, du sud de l'Angleterre au Caucase.

Ursus spelaeus. © Daniel Mennerich, Flickr, CC by-nc 2.0

Les mâles atteignaient 3,50 m de haut debout et pesaient 450 kg. Ils sont faciles à différencier des ours bruns (avec lesquels ils ont toujours co-existé) par leur museau moins développé et leur front fuyant et bas. Leurs canines sont beaucoup moins développées que leurs molaires puissantes, preuve d'un régime végétarien et avec apport carné restreint. Les pattes avant sont plus longues et plus robustes que les pattes arrière, ce qui lui donne un profil incliné vers l'arrière.

Ils ont évolué à partir de Ursus deningeri, découvert en Europe dans des gisements Pléistocène et dont dérivent aussi les ours bruns actuels. Apparue il y a 250 000 ans l'espèce s'est éteinte voici 10 000 ans. Il habitait les forêts mixtes du continent, évitant les plaines herbacées et les zones méditerranéennes. Les populations se trouvaient du Nord de l'Espagne jusqu'en Angleterre et au Caucase, dans les zones montagneuses qui servaient de refuge aux forêts pendant les glaciations, ce qui contraignait les populations à vivre isolées et les exposait à la consanguinité.

Solitaires, ils hibernaient et passaient la bonne saison à se nourrir, d'herbes, de fruits et de feuilles. Les oursons naissaient pendant l'hiver. À l'automne, les ours cherchaient des grottes et il arrivait que l'ours mourût de faim pendant l'hibernation faute de réserves : c'est là qu'on a trouvé la plupart des restes d'où leur nom.

Les grottes leur étaient disputées par les hommes du Paléolithique qui les chassaient. Le Mont Granier est un des plus riches gisements d'ossements d'ours des cavernes.

Ours des cavernes actuels © Sergio dlarosa GNU Free Documentation License, Version 1.2

A lire : A. Arguant et E. Crégut-Bonnoure, « Famille des Ursidae », dans Les grands mammifères plio-pléistocènes d'Europe, Masson, Paris, 1996.