Planète

Les grandes vagues

Dossier - Qu'est-ce qu'un tsunami ?
DossierClassé sous :climatologie , Incontournables , tsunami

-

Le phénomène que nous appelons "Tsunami" est une série de vagues de période extrêmement longue se propageant à travers l'océan, générées par des mouvements du sol dus essentiellement à des séismes sous-marins.

  
DossiersQu'est-ce qu'un tsunami ?
 

Le phénomène que nous appelons "Tsunami" est une série de vagues de période extrêmement longue se propageant à travers l'océan, générées par des mouvements du sol dus essentiellement à des séismes sous-marinsLes éruptions volcaniques sous-marines ou les glissements de terrain peuvent aussi créer des tsunamis.

Le terme que nous utilisons vient du mot japonais composé de deux 2 kanjis (idéogrammes) "tsu" (津) le port et "nami" (波) la vague, littéralement : "la vague du port". En japonais, on prononce "tsou" et "nami", la prononciation que nous connaissons. Ce terme est aujourd'hui francisé (d'où le pluriel "tsunamis").

Modélisation numérique du tsunami du juillet 1995 au Chili en cours de génération (initialisation de l'eau en surface). A = Antofagasta, Chili.

Les vagues de tsunami se propagent en eau profonde avec une vitesse qui peut dépasser les 800 km/heure. Leur longueur d'onde de crête à crête va de plusieurs dizaines à 60 minutes et une hauteur de vague de l'ordre de quelques centimètres à plusieurs dizaines de centimètres, si bien qu'elles sont indétectables à bord de bâteaux.

Lorsqu'elles atteignent les eaux peu profondes du littoral, les vagues sont freinées, ce qui occasionne la formation d'un "mur" destructeur dont la hauteur peut atteindre plusieurs mètres. L'effet peut être amplifié lorsqu'elle pénètre dans les terres. Les plus grands tsunamis connus ont atteint une altitude supérieure à 30 mètres. Des tsunamis de 3 à 6 mètres de hauteur peuvent être extrêmement destructeurs et provoquer de nombreux morts et blessés.

Vague géante

Les tsunamis sont une menace sur les biens et sur la vie des gens qui résident en bord de côte. Par exemple, entre 1992 et 1996, environ 2000 personnes ont été tuées par des tsunamis ayant eu lieu au Nicaragua, en Indonésie, au Japon, aux Philippines et au Pérou. Les dommages matériels furent de l'ordre d'un milliard de Dollars US. Bien que 80% de tsunamis aient lieu dans le Pacifique, ils peuvent aussi sévir sur les côtes des pays situés dans d'autres régions, par exemple dans l'Océan Indien, la Mer Méditerranée ou la région des Caraïbes.

25 Etats membres participent au système d'alerte au tsunami (T.W.S. = Tsunami Warning System) dans le Pacifique, qui surveille les stations sismiques et marégraphiques réparties dans l'Océan Pacifique afin d'évaluer les potentiels tsunamigéniques des séismes et diffuser l'alerte au tsunami. Le Centre d'Alerte au Tsunami du Pacifique (P.T.W.C. = Pacific Tsunami Warning Center) est le centre opérationnel du système d'alerte au tsunami dan le Pacifique. Situé à Honolulu (Hawaï) le PTWC fournit les informations d'alerte au tsunami aux autorités nationales de Bassin Pacifique. Quelques pays, dont la France ont mis en place des centres d'alerte nationaux ou régionaux. Le Centre International d'Information sur les Tsunamis (I.T.I.C = International Tsunami Information Center) surveille et évalue régulièrement les performances et l'efficacité du TWS.