C’est à Nazaré (Portugal) que l’on trouve les plus grosses vagues surfables du monde. © moedas1, Fotolia

Planète

Où trouve-t-on les vagues les plus hautes du monde ?

Question/RéponseClassé sous :océan , hauteur des vagues , Spot

En vacances au bord de l'océan, les enfants - et les plus grands - aiment jouer avec les vagues. Elles attirent et elles repoussent. Parfois, elles font perdre la tête. Pourtant, elles ne mesurent que rarement plus de quelques centimètres de haut. C'est sans commune mesure avec ces plages où l'on trouve les vagues les plus hautes du monde.

Tous les surfeurs le savent, c'est à Nazaré (Portugal) que l'on trouve les plus hautes vagues du monde. Là, un canyon sous-marin de 500 mètres de profondeur finit en banc de sable peu profond. De quoi donner naissance à d'énormes vagues lorsque la houle venue du large heurte ces gigantesques falaises invisibles. Ainsi en novembre 2017, un surfeur aurait dompté à Nazaré, une vague de pas moins de 24,38 mètres. Et en décembre 2018, un autre aurait même affronté, au même endroit, une vague dépassant les 30 mètres.

Autre spot remarquable : celui de Cortes Bank (États-Unis). Il est situé à environ 160 kilomètres des côtes californiennes et correspond à un mont sous-marin. C'est plus exactement le Bishop Rock, un pic qui s'élève jusqu'à un à deux mètres en dessous du niveau de l’eau, qui crée d'impressionnantes vagues, frôlant elles aussi les 25 mètres de hauteur.

Troisième rendez-vous incontournable des surfeurs de l'extrême : Jaws, une plage d'Hawaï (États-Unis). Une plage qui doit son nom à la férocité de ses vagues qui déferlent parfois à près de 50 km/h et dont la hauteur n'a pas grand-chose à envier à celles de Nazaré ou de Cortes Bank.

En France, c'est du côté du Pays basque que l'on trouve les plus hautes vagues. En un lieu particulier qui abrite un éperon rocheux sous-marin, le Belharra Perdun. Un haut fond qui donne régulièrement naissance à des vagues de 10 à 15 mètres de haut. Allant même parfois jusqu'à plus de 20 mètres.

En juillet 1958, un tsunami frappait Lituya Bay, en Alaska (États-Unis). La vague a emporté tout ce qui se trouvait en dessous de 525 mètres de hauteur. Mais selon les chercheurs de la Smithsonian Institution, la vague n’aurait pas dépassé les 30,5 mètres. Ce qui constitue toutefois un record. © NOAA, Wikipedia, Domaine public

Les plus grandes vagues des scientifiques

L'ennui, avec les surfeurs, c'est qu'ils mesurent la hauteur des vagues... de manière empirique. À partir de photos et de vidéos. Les scientifiques, eux, comptent sur des instruments. Ils ont ainsi récemment placé des bouées à cet effet dans l'océan Austral, un océan réputé pour la violence de ses tempêtes. À 700 kilomètres au sud de la Nouvelle-Zélande, ils ont mesuré une vague de 23,8 mètres de haut, mais soupçonnent que des vagues encore plus grandes n'aient pas été enregistrées.

C'est probablement finalement sous l’eau que l'on trouve les vagues les plus hautes du monde. Sous l'eau ? Eh oui. Les océanographes les appellent vagues internes. Elles tiennent leur origine de couches d'eau de densités différentes et qui ne se déplacent pas dans la même direction. Selon les chercheurs, elles se déplacent lentement. Mais leur amplitude est impressionnante. Certaines ont déjà été mesurées à pas moins de 500 mètres de hauteur en mer de Chine !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Oyster, un étonnant système qui récupère l'énergie des vagues  La houle engendrée par les vents véhicule de grandes quantités d’énergie. Grâce à son système Oyster, la société Aquamarine Power a trouvé un moyen pour la convertir partiellement en électricité. Découvrez ce surprenant procédé en vidéo.