Quelles sont les villes les plus hautes du monde ? © Camille Auble, Flickr
Planète

Quelles sont les villes les plus hautes du monde ?

Question/RéponseClassé sous :ville , ville la plus haute du monde , haute altitude

Peut-on vivre en permanence à 5.300 mètres d'altitude ? Oui, selon les 50.000 habitants de la ville Rinconada au Pérou. Découvrez le top 5 des villes les plus haut perchées dans le monde.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 5 paysages incroyables sur Terre : à voir absolument !  Découvrez cinq spectacles stupéfiants offerts par la nature en Chine, aux Maldives, aux États-Unis, au Turkménistan et en Bolivie. Baladez-vous des luminescences aquatiques aux portes de l'enfer. Bonne promenade ! 

Quelque 126 millions de personnes vivent de façon permanente au-dessus de 2.500 mètres, principalement dans l'Himalaya et le plateau tibétain, les Andes et sur les hauts plateaux éthiopiens. À cette altitude, le niveau d'oxygène n'est déjà plus que de 75 % de celui du niveau de la mer. Et on ne parle pas ici de petits monastères isolés ou de villages microscopiques, mais bien de villes avec des centaines de milliers d'habitants.

La Rinconada, Pérou : 5.300 mètres d’altitude

À 5.300 mètres, la ville de Rinconada, au Pérou, est la seule ville permanente à si haute altitude. Plus de 50.000 habitants y vivent toute l'année dans des conditions extrêmes, avec un niveau d'oxygène deux fois plus faible qu'au niveau de la mer. D'un simple campement dans les années 1990, la ville s'est construite à la va-vite en raison de la mine d’or d'Ananea, qui malheureusement entraîne aussi une pollution importante de l'air et de l'eau. Bref, clairement pas l'endroit idéal où vivre.

La Rinconada au Pérou. © Axel Pittet, Expédition 5300

El Alto, Bolivie : 4.150 mètres d’altitude

Perchée à 4.150 mètres d'altitude, El Alto compte près d'un million d'habitants, soit la population d'une ville comme Marseille. Un temps considérée comme simple banlieue de La Paz - la capitale bolivienne -, El Alto s'est développée tellement vite avec l'exode rural que c'est devenu une ville à part entière en 1987.

El Alto en Bolivie. © Nell Haynes, Flickr

Potosi, Bolivie : 4.090 mètres d’altitude

Ville minière fondée en 1545, Potosi fut pendant un temps une des villes les plus peuplées du monde avec une population dépassant les 160.000 habitants, constituée de colons espagnols et d'esclaves indiens. Plus de 45.000 tonnes d'argent pur ont été extraites de la montagne de Cerro Rico entre 1556 et 1783. Depuis la fermeture des mines au XIXe siècle, Potosi n'est plus que l'ombre d'elle-même avec environ 170.000 habitants. Ses installations sont toutefois classées au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Potosi en Bolivie. © tjabeljan, Flickr

Shigatsé, Chine : 3.840 mètres d’altitude

Deuxième plus grande ville du Tibet avec ses 700.000 habitants, Shigatsé surplombe la région à 3.840 mètres d'altitude. Située au confluent du fleuve Yarlung Zangbo et de la rivière Nianchu He, c'est le point de passage obligatoire pour les voyageurs se rendant à l'Everest. Haut lieu du bouddhisme, la ville compte de nombreux monastères très prisés des touristes.

Shigatsé au Tibet. © Dennis Jarvis, Flickr

Puno, Pérou : 3.827 mètres d’altitude

Sur les rives du lac Titicaca, le plus haut lac navigable du monde, Puno culmine à 3.827 mètres d'altitude. Ce carrefour culturel, commercial et industriel à la frontière bolivienne est réputé comme la ville la plus froide du Pérou : la température moyenne n'y dépasse pas les 6 °C en juillet. La ville compte environ 210.000 habitants.

Puno au Pérou. © Santiago Stucchi Portocarrero, Flickr
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !