Planète

L'Ifremer s'associe à la Région Haute-Normandie pour préserver le littoral haut-normand

ActualitéClassé sous :Terre , Région Haute-Normandie , Ifremer

Alain Le Vern, Président de la Région Haute-Normandie et Jean-François Minster, Président-directeur général de l'Ifremer (Institut français de recherche pour l'exploitation durable de la mer) ont signé le 1er septembre dernier, à Rouen, un protocole d'accord pour la mise en place d'un programme d'actions et de recherches, de développement technologique, d'expertises et d'études afin, notamment, de mieux connaître le littoral haut-normand et l'estuaire de la Seine, pour en améliorer la gestion intégrée.

Estuaire de la Seine au Havre

La signature de ce protocole, d'une durée de 4 ans, engage les deux partenaires selon plusieurs axes prioritaires :

-> l'environnement maritime, fluvial et estuarien dans le cadre du programme Seine-Aval,
-> l'évaluation et le suivi des ressources halieutiques,
-> l'environnement littoral et la qualité des productions conchylicoles, notamment grâce à des réseaux de surveillance et à une veille juridique et opérationnelle,
-> les impacts de l'extraction des granulats marins et l'étude des fonds marins,
-> la valorisation des produits de la mer,
-> la formation.

En favorisant les collaborations entre l'Ifremer et la Région, il s'agit d'améliorer la connaissance du milieu naturel de la Seine et de la façade littorale et de mieux les préserver; il s'agit aussi de consolider et développer le potentiel scientifique en Région, de favoriser l'accueil et la formation de jeunes chercheurs, ainsi que la valorisation pratique, économique et sociale, des résultats des recherches.

Des actions de recherches sont et seront mises en place : bourses de thèses, financements et soutiens à des programmes tels que Seine-Aval (7,8 millions d'euros) ou Granulats Marins (suivi d'impacts biologiques et sédimentaires de l'extraction de granulats marins au large de Dieppe), subventions d'équipements, mise à disposition de personnels, expertises de l'Ifremer, missions, colloques, etc... L'Ifremer et la Région s'engagent également à poursuivre leurs collaborations avec les laboratoires scientifiques de l'Université de Rouen, du Havre ou de la cellule de suivi du littoral haut-normand.

Pour Alain Le Vern, la signature de cet accord nous engage résolument dans une perspective de fort partenariat avec l'Ifremer. Comme avec l'INRA ou l'INSERM, nous souhaitons contribuer à structurer la recherche scientifique en Haute-Normandie. Il s'agit également de donner de nouveaux moyens pour l'application très concrète des découvertes scientifiques. Un nouveau pas en avant pour la protection d'un milieu aquatique haut-normand, fortement mis à l'épreuve, et qu'il faut préserver.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi