Planète

Accord pour la construction d'une politique maritime européenne

ActualitéClassé sous :Terre , politique maritime , Environnement

Dans le cadre de la construction d'une politique maritime européenne, le Secrétariat Général de la Mer et l'Ifremer ont signé le mercredi 13 juillet un protocole définissant les axes d'une coopération renforcée entre les deux institutions.

Ce protocole a pour objectif de favoriser une coopération institutionnelle et thématique entre les deux institutions dans le cadre d'une politique maritime nationale, européenne et internationale.

La reconnaissance de plusieurs domaines d'actions conjointes constitue le cœur du dispositif de ce protocole. Ces domaines concernent : l'environnement côtier et marin avec une attention particulière portée à la gestion intégrée des zones côtières, la diversité biologique et les aires marines protégées, la valorisation des espaces maritimes relevant de la juridiction française intégrant l'extension du plateau continental français, la lutte contre la pollution accidentelle, l'action régionale dans le domaine maritime, l'exploitation durable des ressources marines, minérales et biologiques.

Le protocole définit les modalités de cette coopération (manifestations communes, échange d'informations, rencontres périodiques) et un renforcement de la coordination sur les thèmes d'études socio-économiques d'intérêt commun, notamment dans le cadre des activités de prospective des deux instituts.

Le Secrétariat Général de la Mer

Placé auprès du Premier Ministre, le Secrétariat Général de la Mer a été créé par le décret du 22 novembre 1995. Il assure la cohérence des décisions gouvernementales dans un domaine où intervient une quinzaine de départements ministériels. Il exerce une mission de contrôle, d'évaluation et de prospective en matière de politique maritime et veille à ce que la politique maritime du gouvernement soit conçue en étroite concertation avec les élus et l'ensemble des professionnels concernés. En outre, il anime et pilote l'action des préfets maritimes. Il est dirigé depuis novembre 2004 par M. Xavier de la Gorce.

L'Ifremer

Etablissement public à caractère industriel et commercial, l'Ifremer est placé sous la tutelle conjointe des ministères chargés de la Recherche, de l'Agriculture et de la Pêche, des Transports, de l'Equipement, du Tourisme et de la Mer, ainsi que de l'Ecologie et du Développement Durable. L'institut emploie 1385 salariés (auxquels s'ajoutent 320 personnels de l'armateur Genavir) et est organisé à travers 5 centres (Manche Mer du Nord, Brest, Nantes, Méditerranée, Pacifique) auxquels sont rattachées 21 implantations réparties sur tout le littoral métropolitain et dans les DOM-TOM. L'Ifremer gère 7 navires (dont 4 hauturiers) au bénéfice de la communauté scientifique française ainsi que pour les besoins de surveillance des océans, et dispose d'un ensemble de moyens d'essais. Son budget annuel est d'environ 160 millions d'euros. Jean-Yves Perrot a été nommé Président-directeur général de l'Ifremer, le 24 mars 2005.

Cela vous intéressera aussi