Planète

Dingo

DéfinitionClassé sous :zoologie , canidé , dingo
Photo d'un dingo © ogwen - CCA 2.0 Generic license

Dingo (Meyer 1793) - Canis lupus dingo

  • Ordre : Carnivora
  • Sous ordre : Carniformia
  • Famille : Canidae
  • Genre : Canis
  • Espèce : Canis lupus
  • Taille : 0,90 m (hauteur au garrot 0,50 m - longueur de la queue 0,35 m)
  • Poids : 10 à 19 kg
  • Longévité : 10 ans

Statut de conservation UICN : VU vulnérable

Description du dingo

Le dingo est un canidé de petite taille à la robe généralement rousse parfois agrémentée de taches blanches, mais qui peut également être noire ou même blanche. La partie ventrale est généralement couleur crème. Le poil est dru et court. C'est un animal à la tête fine munie d'oreilles pointues constamment dressées, et qui n'aboie pas. 

Dingo. © Peripitus, GNU FDL Version 1.2

Habitat du dingo

On trouve le dingo principalement en Australie où il fréquente tous les biotopes, depuis les forêts des régions occidentales, les secteurs montagneux, aux régions semi-désertiques ou désertiques du centre du pays. Mais il vit également dans de nombreux pays d'Asie du Sud-Ouest, où il se croise fréquemment avec les chiens ensauvagés. Ils sont généralement plus petits que les dingos australiens.

Comportement du dingo

Les jeunes adultes sont plutôt solitaires en dehors des périodes de reproduction. Par contre ils peuvent occasionnellement s'associer pour des actions de chasse commune. Les bandes sont généralement familiales et composées d'une douzaine d'individus. L'animal est un piètre coureur, mais il est extrêmement endurant. Il capture souvent ses proies par épuisement. En fonction de la taille des proies, il peut chasser seul ou en meute. Le dingo n'a pratiquement aucun ennemi naturel. Seuls les individus faibles ou malades, voire les chiots, sont menacés par les reptiles du type python, ou par les aigles.

Dingos jouant. © TheGirlsNY, CCA-S A 2.0 Generic license

Reproduction du dingo

Le dingo ne se reproduit qu'une seule fois par an. Après une gestation de 63 jours, la femelle met bas des portées de un à dix petits. Ces derniers sont sevrés à l'âge de 2 mois et deviennent indépendants au bout de trois ou quatre mois. La maturité sexuelle est atteinte au terme de deux ans. Dans une meute, comme chez les loups, seuls le mâle et la femelle alpha peuvent procréer. Si une autre femelle du groupe devait mettre des petits au monde, ils seraient immédiatement tués par la femelle dominante. Une portée nombreuse prédit des conditions climatiques difficiles. En effet, le fait d'avoir de nombreux petits, augmente le nombre de survivants dans la portée.

Groupe de dingos. © PartnerHund.com, CCA 2.0 Generic license

Régime alimentaire du dingo

Le dingo est un prédateur opportuniste qui se nourrit essentiellement de viande sur le continent australien, et chasse tous les herbivores ou rongeurs qu'il peut rencontrer : wallaby, kangourou, lapin, oiseaux, reptiles (lézards, varans), le bétail et même dromadaires... Dans les pays asiatiques, il mange également les déchets alimentaires (riz, fruits crus, poissons, crustacés...) des Hommes qu'il côtoie plus facilement. Dans les décharges il chasse également le rat. 

Dingo sur la route... © Jarrod Amoore, CCA 2.0 Generic license

Menaces sur le dingo

Le dingo, qui est une sous-espèce du loup commun, est classé vulnérable par l'UICN. En effet, du fait de sa grande facilité d'hybridation avec les chiens domestiques ou sauvages, la race originelle a tendance à disparaître. Quelques associations de sauvegarde ont décidé de conserver quelques dingos « de race pure » en captivité, afin de conserver les gènes de l'animal, et de mettre en place un programme de reproduction. Il est également victime d'une chasse à outrance pour les déprédations qu'il peut commettre sur le bétail domestique. Sa destruction est devenue quasi-systématique dans plusieurs états : tirs à vue, pièges, appâts empoisonnés... Et il semblerait qu'il soit sensible aux maladies parasitaires dont il ne parvient pas à se remettre. Le gouvernement australien ne reconnaissant pas le dingo comme « natif », sa protection n'est que très relative et son avenir incertain.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi