Planète

Wallaby

DéfinitionClassé sous :animaux , marsupial , Kangourou
 
Le wallaby agile est un marsupial sociable que l'on trouve dans le nord de l'Australie. © Nino Barbieri, Wikipédia, GNU 1.2

Wallaby est un terme vernaculaire donné aux marsupiaux sauteurs de petite taille, appartenant à la famille des kangourous. Ce nom est donné à tout macropodidé qui n'est pas considéré comme assez grand pour faire partie des kangourous au sens strict tels que le kangourou roux, le kangourou gris, le kangourou géant ou le kangourou antilope. Le groupe principal est formé par le genre Macropus, mais la famille se décline comme suit :

Genre Wallabia

  • Wallabia bicolor (wallaby bicolore)

Genre Macropus

  • Macropus agilis (wallaby agile)
  • Macropus dorsalis (wallaby à raie noire)
  • Macropus eugenii (wallaby de l'île Eugène)
  • Macropus irma (wallaby d'Irma)
  • Macropus parma (wallaby de Parma)
  • Macropus parryi (wallaby de Parry)
  • Macropus rufogriseus (wallaby de Bennett)

Genre Onychogalea

  • Onychogalea fraenata (wallaby bridé à queue cornée)
  • Onychogalea unguifera (wallaby de Fawn à queue cornée)

Genre Lagorchestes

  • Lagorchestes conspicillatus (lièvre-wallaby à lunettes)
  • Lagorchestes hirsutus (lièvre-wallaby de l'ouest)

Genre Dorcopsis

  • Dorcopsis atrata (wallaby forestier de l'île de Goodenough)
  • Dorcopsis hageni (wallaby à raies blanches)
  • Dorcopsis luctuosa (wallaby forestier gris)
  • Dorcopsis muelleri (wallaby forestier brun)

Genre Dorcopsulus

  • Dorcopsulus macleayi (wallaby de Macleay)
  • Dorcopsulus vanheurni (petit wallaby forestier)

Genre Petrogale (wallabies des rochers). Celui-ci compte 16 espèces.

Genre Thylogale (pademelons)

  • Thylogale billardierii (pademelon à ventre rouge)
  • Thylogale browni (pademelon de Brown)
  • Thylogale brunii (pademelon à queue courte)
  • Thylogale calabyi (pademelon de Calaby)
  • Thylogale lanatus (pademelon laineux)
  • Thylogale stigmatica (pademelon à pattes rouges)
  • Thylogale thetis (pademelon à cou rouge)

Bien que n'appartenant pas à la sous-famille des Macropodinae, Lagostrophus fasciatus (le lièvre-wallaby rayé) appartenant à la sous-famille des Sthenurinae a été intégrée à la famille des wallabies.

Famille de wallabies agiles. © John Hill, Wikipédia, cc by sa 3.0

Les wallabies arborent des pelages qui diffèrent selon les genres. Ils varient dans tous les tons de gris et de brun, et peuvent présenter des bandes jaunes, noires ou blanches en différents endroits du corps. La partie ventrale est généralement plus claire. La tête ornée de deux oreilles ovales, pointues et orientables se termine par un museau allongé. Les pattes antérieures semblent atrophiées car elles sont courtes, mais elles servent d'appui lors des déplacements lents, à la préhension pour la saisie des aliments, et au toilettage. Les membres postérieurs sont plus puissants, longs et fins. Ils sont destinés au saut. La longue queue sert de balancier lors des courses et de point d'appui au repos. Les femelles possèdent une poche ventrale.

Les différents genres de wallabies sont largement distribués sur l'ensemble de l'Australie, la Tasmanie et les îles du détroit de Bass. Toujours selon les genres ou les espèces, on peut les trouver dans les savanes, les forêts mixtes ou les zones rocheuses.

Wallaby à cou rouge. © Joe Mabel, Wikipédia, GNU 1.2

Les wallabies sont des animaux qui vivent en petits groupes familiaux constitués d'un mâle, de quelques femelles ainsi que de jeunes de l'année, ou des juvéniles de l'année précédente. Ils sont territoriaux, mais selon les possibilités en nourriture qu'offre le territoire, plusieurs bandes peuvent se côtoyer et former des groupes d'une centaine d'individus. Toutes les espèces ont une activité essentiellement nocturne, et se reposent à l'ombre en journée, à l'abri de la chaleur du soleil. Pour se rafraîchir, ils humidifient leurs pattes avant avec leur salive. Pour se déplacer, ils procèdent par bonds en utilisant la puissance musculaire de leurs membres postérieurs. Ces derniers servent également aux mâles lors des combats quand ils se disputent une femelle. Compte tenu de leur taille, les adultes n'ont qu'un seul prédateur : le dingo. Les jeunes peuvent parfois être victimes de chiens, de renards ou de rapaces.

Les femelles wallabies ne donnent naissance qu'à un seul petit, au terme d'une gestation de deux à cinq semaines selon l'espèce. Après l'expulsion, l'embryon glisse jusqu'à la poche marsupiale où il reste accroché à un mamelon pendant quelques mois avant de s'aventurer à l'extérieur. Les juvéniles sont sevrés et indépendants au bout d'environ neuf mois, et atteignent la maturité sexuelle entre 12 et 24 mois.

Wallaby des rochers. © Glen Fergus, Wikipédia, cc by sa 2.5

Les wallabies sont herbivores. Ils se nourrissent essentiellement d'herbes et de graminées, mais peuvent également ingérer des feuilles, des bourgeons, des fleurs et des fruits.

Le statut de conservation varie selon les espèces. Les populations de certaines sont encore très importantes et ne présentent aucun risque de déclin, tandis que le sort de certaines autres est plus préoccupant. Ce sont essentiellement la chasse et les activités agricoles qui menacent les wallabies.

À découvrir sur Futura-Sciences

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi