Planète

Wallaby à cou rouge

DéfinitionClassé sous :animaux , marsupial , Wallaby
 
Le wallaby à cou rouge, ou wallaby de Bennett, est le plus représenté des wallabies dans les parcs zoologiques. © Dezidor, Wikipédia, cc by 3.0

Wallaby à cou rouge (Desmaret 1817) – Macropus rufogriseus

  • Ordre : Diprotodontia
  • Famille : Macropodidae
  • Sous-famille : Macropodinae
  • Genre : Macropus
  • Taille : 0,60 à 0,90 m (longueur de la queue 0,60 à 0,85 m)
  • Poids : 13 à 18 kg
  • Longévité : 12 ans

Statut de conservation UICN : LC, Préoccupation mineure

Description du wallaby à cou rouge

Le wallaby à cou rouge est un marsupial semblable à un kangourou de petite taille. Son pelage est dans les gris bruns avec une tache orangée sur les épaules. La poitrine et la partie ventrale sont beiges ou blanches. Le nez et le bout des pattes sont noirs. La tête au museau fin est ornée de deux oreilles ovales bien développées et orientables. Les pattes antérieures sont courtes, il les utilise pour la préhension de ses aliments. Les membres postérieurs puissants et les pieds longs et fins lui permettent de se dresser lors des combats entre mâles, et de courir en effectuant des bonds pouvant atteindre sept mètres.

Wallaby à cou rouge albinos sur l'île Bruny. © JJ Harrison, Wikipédia, cc by sa 2.5

Habitat du wallaby à cou rouge

Il existe au moins deux sous-espèces de wallabies à cou rouge officiellement reconnues : Macropus rufogriseus rufogriseus et Macropus rufogriseus banksianus. L'animal vit dans les savanes ou le chaparral (maquis formé par des buissons), ainsi que dans les forêts sclérophylles et les maquis côtiers montagneux de l'est et du sud-est de l'Australie. Il est présent également en Tasmanie et sur un grand nombre d'îles du détroit de Bass.

Comportement du wallaby à cou rouge

Le wallaby à cou rouge est un animal généralement solitaire, mais qui peut se regroupe en groupes d'une dizaine à une trentaine d'individus lorsque la nourriture et l'eau sont abondantes. Il est actif au crépuscule et se repose en journée à l'ombre des fourrés pour se protéger de la brûlure du soleil. Le wallaby à cou rouge se déplace par petits bonds et sa vitesse de croisière est d'environ 15 km/h. Lorsqu'il est assis, le marsupial repose sur ses deux pieds postérieurs et prend appui sur sa queue qui lui sert de balancier lorsqu'il est en mouvement. En plus d'utiliser ses pattes antérieures pour saisir les aliments, il s'en sert également pour se toiletter et se gratter. Ses modes de communication sont principalement chimiques, olfactifs et tactiles. Ses principaux prédateurs naturels sont le dingo et le renard.

Cours de taekwondo pour wallabies... © Bjorn Christian Torrissen, Wikipédia, cc by sa 3.0

Reproduction du wallaby à cou rouge

La femelle du wallaby à cou rouge met généralement bas un seul jeune au terme d'une gestation de 35 jours. L'embryon se hisse alors jusqu'au marsupium et continue sa croissance à l'abri de la poche de sa mère. Il reste environ cinq mois accroché à un mamelon avant de quitter la poche pour la première fois. Il continue à téter sa mère toute sa première année, et atteint la maturité sexuelle au bout de la seconde.

Wallaby de Bennett et son jeune. © Glen Fergus, Wikipédia, cc by sa 2.5

Régime alimentaire du wallaby à cou rouge

Le wallaby à cou rouge est herbivore. Il se nourrit essentiellement de graminées et d'herbes diverses, mais également de pousses, de bourgeons, de fruits et d'écorces.

Menaces sur le wallaby à cou rouge

Depuis l'arrivée des premiers colons, le wallaby à cou rouge a été largement chassé pour sa fourrure et persécuté par les éleveurs, qui l'accusaient d'entrer en concurrence avec leurs troupeaux. Néanmoins, ses effectifs ont augmenté ces dernières années, et il est devenu prospère dans certaines contrées. Bien qu'il fasse encore l'objet d'abattages sous licence en tant que ravageur de cultures lors de certaines saisons en Tasmanie, ses populations ne sont pas menacées.

Cela vous intéressera aussi