Cela vous intéressera aussi

Peut-être avez-vous déjà vu une eau de couleurcouleur rouge à la sortie d'un robinet, dans une piscine ou une mare. Vous vous êtes sûrement alors demandé quelle était l'origine de cette coloration originale. Après avoir compris d'où viennent les couleurs naturelles de l'eau, il faut considérer les pigmentspigments responsables parfois de la couleur rouge de l'eau. Ces pigments peuvent avoir trois origines différentes : une origine minérale, une origine biologique et une origine toxique.

L’origine des couleurs de l’eau

La couleur d'une eau est déterminée à la fois par la réflexion de la lumièrelumière incidente, par l'absorptionabsorption des longueurs d'ondeslongueurs d'ondes lumineuses par les moléculesmolécules d'eau et par l'absorption par les éléments dissous ou en suspension dans l'eau.

Les deux premiers paramètres sont responsables de la couleur bleue de la mer. Les substances contenues dans l'eau, quant-à-elles, sont la raison des autres colorations de l'eau. Donc si une eau est rouge, c'est qu'elle contient un pigment qui absorbe toutes les longueurs d'ondes, à l'exception du rouge qu'il renvoie.

1. Le pigment d'origine minérale : l’eau ferrugineuse

Ce pigment peut être d'origine minérale. Ainsi, l'oxydation du fer dissous dans l'eau entraîne une coloration de l'eau en rouge, de la même façon que le ferfer oxydé adopte une teinte rouillerouille.

Ce phénomène peut se produire dans la nature, mais aussi dans les canalisationscanalisations d'eau. Dans le premier cas, cela peut être dû à l'oxydationoxydation d'une eau souterraine très minéralisée et riche en fer lorsque celle-ci atteint la surface et s'oxygèneoxygène. Il est aussi possible que l'eau de surface lessive des roches riches en fer et se charge en hydroxyde de fer (Fe(OH)3).

Dans les canalisations, une eau peu minéralisée et de faible pH peut former des oxydes de fer lors de son passage. Plus le temps de résidence d'une eau dans ces canalisations est long, plus l'eau se charge en oxyde de fer et se colore en rouge. C'est pour cette raison que l'eau du robinet peut être rouge après une longue absence dans une habitation. Il suffit de laisser couler l'eau pour retrouver un liquideliquide de couleur normale.

En dehors du fer, d'autres particules en suspension peuvent colorer l'eau en rouge. C'est le cas des argilesargiles, par exemple, qui donnent une couleur brun-rouge à certains fleuves.

2. Le pigment d'origine biologique : la mer Rouge

Les pigments rouges peuvent aussi avoir une origine biologique. Dans le cas de la mer Rouge, par exemple, ce sont deux cyanobactériescyanobactéries qui seraient en cause : Trichodesmium Erythraeum et Oscillatoria Erytrhraeum. La première prend une couleur rouge-brun à sa mort et la seconde contient un pigment rouge-brun. Lors d'une efflorescenceefflorescence (bloombloom), la concentration de ces micro-algues devient suffisante pour teindre la mer en rouge.

D'autres alguesalgues planctoniques peuvent créer des phénomènes de marées rouges en milieu maritime ou lacustrelacustre, selon le même principe. Certaines de ces algues peuvent être toxiques, tandis que d'autres sont inoffensives.

Il arrive aussi que certaines bactéries, telles les ferrobactéries, utilisent du fer au lieu de l'oxygène pour respirer. Ces microorganismesmicroorganismes se servent ainsi du fer, dissous ou solidesolide, comme accepteur d'électronélectron. Cette réaction d'oxydation biologique crée des pigments minérauxminéraux qui colorent alors l'eau en rouge.

3. Des pigments colorants esthétiques mais toxiques

Enfin, la couleur rouge de l'eau peut provenir d'une pollution. Les eaux usées des ateliers de teinture, si elles ne sont pas retraitées avant d'être rejetées dans l'environnement, sont à l'origine de couleurs surprenantes !

Malheureusement, elles sont aussi toxiques pour les écosystèmesécosystèmes aquatiques. D'autres industries peuvent être à l'origine de telles pollutions, heureusement très visibles. Cela ne manque pas de faire réagir les populations et pousse législateurs, services publics et entreprises à réagir.