Il a plu pour la première fois sur le sommet de la calotte glaciaire du Groenland

Classé sous :Groenland , Réchauffement climatique , Fonte des glaces

Au Groenland, la station Summit est située au point le plus élevé de l'inlandsis, à 3.216 mètres d'altitude. Les températures y sont normalement bien en dessous de zéro. Du 14 au 15 août, la station a pourtant connu un phénomène encore jamais vu : les précipitations y sont tombées sous forme de pluie et non de neige. « Des gouttelettes d'eau ont été observées près du camp, et vers 14 h, de minces plaques de cristaux de glace se sont formées à la surface de la neige lorsque la pluie gelait », relate le Centre national de données sur la neige et la glace (NSIDC). Une dépression sur l'île de Baffin a poussé l'air chaud et humide vers le Groenland, déversant sept milliards de tonnes d'eau sur l'inlandsis.

Il s'agit des précipitations les plus abondantes au Groenland depuis le début des registres en 1950. Les deux journées exceptionnellement chaudes ont également contribué à faire fondre 872.000 kilomètres carrés de glace le samedi 14 août, soit sept fois plus que la moyenne quotidienne pour cette période de l'année. En juillet, l'inlandsis groenlandais avait déjà perdu plus de 8,5 milliards de tonnes de glace en une journée.

« Nous franchissons des seuils jamais vus depuis des millénaires », s'alarme sur CNN Ted Scambos, chercheur au NSIDC. « Des événements météorologiques totalement inhabituels, comme la fonte des glaces, les vents violents et maintenant la pluie, se sont produits au cours des 10 dernières années en dehors de ce qui est considéré comme normal », confirme Jennifer Mercer, du Bureau des programmes polaires de la National Science Foundation.

La pluie tombée ces derniers jours aura un effet durable sur les propriétés de la neige, laissant derrière elle une croûte de glace qui absorbera plus le rayonnement du soleil, prévient Jennifer Mercer. Cette croûte de glace forme également une barrière qui empêchera le drainage vers le bas de l'eau de fonte, qui se répandra sur la surface de l'inlandsis et entraînera un ruissellement à des altitudes plus élevées que d'habitude.

Pour la troisième fois en une décennie, la température à la station Summit au sommet du Groenland est passée au-dessus du point de congélation. © Geosummit
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les glaciers du Groenland fondent à grande vitesse  Le glacier Helheim – ici en plein vêlage, comprenez, en pleine production d’icebergs - est l’un des trois plus grands du Groenland.