Planète

Après le séisme au Japon, la Terre tourne plus vite

ActualitéClassé sous :Terre , séisme , Japon

Comme on s'y attendait, le séisme qui a secoué le Japon il y a quelques jours a très légèrement modifié la vitesse de rotation de notre planète sur son axe.

Après le séisme du 11 mars 2011 au Japon, la Terre tourne un peu plus vite. © Nasa/JPL

Le 11 mars dernier un séisme de 9 s'est produit sur les côtes japonaises, suivi peu de temps après par un puissant tsunami. Alors que la situation dans la centrale nucléaire de Fukushima reste particulièrement préoccupante et que le froid menace les rescapés dans le nord de l'île, une équipe de chercheurs du JPL (Jet Propulsion Laboratory) de Pasadena en Californie s'est penchée sur les conséquences de ce tremblement de terre qui fait partie des cinq plus puissants que notre planète a connu depuis 1900.

Sous la conduite de Richard Gross, les chercheurs ont utilisé un modèle complexe de calcul théorique pour mesurer l'incidence du séisme sur l'inclinaison de l'axe de la figure de la Terre, son axe de symétrie principale (autour duquel la masse terrestre est équilibrée) à ne pas confondre avec son axe de rotation imaginaire nord-sud. Les tremblements de terre ont en effet la particularité de modifier légèrement la répartition de la masse de notre planète selon leur puissance et leur localisation.

La Terre tourne de plus en plus vite

Le phénomène avait déjà été observé suite au terrible tremblement de terre à Sumatra en décembre 2004 qui avait légèrement modifié la gravité de notre planète. La journée avait alors raccourci de 6,8 microsecondes et l'axe de la figure de la Terre s'était décalé d'environ 7 centimètres. Pour le tremblement de terre au Chili le 27 février 2010 l'équipe de Richard Gross avait estimé que l'axe s'était décalé de 8 centimètres avec un rétrécissement de la journée d'environ 1,26 microseconde. Les géophysiciens du JPL n'ont pas encore toutes les données concernant le séisme de la semaine passée au Japon mais ils prévoient déjà que l'axe de la figure de la Terre a changé d'environ 17 centimètres et que la journée a encore raccourci d'1,8 microseconde.

Comme le souligne Richard Gross, ces infimes modifications n'ont aucune incidence sur notre vie quotidienne et sont parfaitement naturelles. Elles ne doivent surtout pas être confondues avec les changements d'orientation de l'axe de rotation de la Terre dans l'espace, que seules les forces gravitationnelles extérieures (le Soleil, la Lune et dans une moindre mesure les autres planètes) peuvent produire.     

Cela vous intéressera aussi