Un séisme de magnitude 8,9 s’est produit il y a quelques heures près des côtes japonaises, provoquant des dégâts importants. Une alerte au tsunami a été lancée dans les îles Mariannes, au Japon, aux Philippines et en Russie.
Cela vous intéressera aussi

En plein après-midi au Japon, ce vendredi 11 mars, la terreterre a puissamment tremblé, notamment à Tokyo. Il était 15 h (7 h en heure française) et la secousse a été suivie de plusieurs répliques. Le séismeséisme s'est produit au nord-est des côtes japonaises, au fond de la fosse du Japon.

Cette zone frontière de la plaque Pacifique est en continuité avec la fosse des Kouriles, au nord, et la fosse des Mariannes, au sud. Elle est le siège de fréquents séismes.

La secousse de 7 h 40 TU (8 h 40 en heure française) cartographiée par l'USGS. Elle s'est produite en profondeur, dans la fosse océanique qui marque la frontière de la plaque Pacifique, là où elle s'enfonce (vers l'ouest, donc ici vers la gauche) sous plusieurs plaques tectoniques. © USGS

La secousse de 7 h 40 TU (8 h 40 en heure française) cartographiée par l'USGS. Elle s'est produite en profondeur, dans la fosse océanique qui marque la frontière de la plaque Pacifique, là où elle s'enfonce (vers l'ouest, donc ici vers la gauche) sous plusieurs plaques tectoniques. © USGS

Celui-ci se distingue par sa puissance. On parle actuellement d'une magnitudemagnitude de 8,9. Ce séisme s'est produit à plus de 24 kilomètres de profondeur d'après l'USGS (US Geological Survey). Les dégâts au Japon semblent assez importants mais les bâtiments japonais sont bien conçus. Une vidéo de la BBC montre quelques images mais aussi le calme de la population au moment de la secousse.

Le tremblement de terre sous-marinsous-marin a généré un fort tsunami, avec des vaguesvagues de plusieurs mètres, qui vient de toucher les côtes japonaises.