De nombreux pays du monde vont être concernés par des températures anormalement élevées le jour de Noël. © chriswanders, pixabay
Planète

Des températures anormalement élevées dans le monde pour Noël

ActualitéClassé sous :Réchauffement climatique , météorologie , hiver

Pas de Noël blanc en plaine cette année, ni pour la France, ni pour les États-Unis, mais plutôt un Noël vert... ou jaune, selon le degré de sécheresse de la végétation. Les températures seront en effet largement supérieures aux moyennes de saison le 25 décembre prochain sur de nombreux pays des deux hémisphères de la Planète.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Changement climatique : comment protéger nos villes des coups de chaleur ?  Pour limiter les températures en milieu urbain lors des canicules estivales, il faut réfléchir à cette question dès la conception des aménagements, bâtiments d'habitation ou d'activité, voirie, plans de circulation, etc. Un programme d'études européen, Urban Fluxes, pose les jalons pour mieux construire les cités de demain. 

Le mois de décembre 2021 s'annonce historique au niveau climatique sur plusieurs continents, américain et africain en particulier. En Europe, les températures sont moins exceptionnelles, mais la journée du 25 décembre s'annonce tout de même particulièrement douce.

Noël 2021 sera l'un des 5 plus doux enregistrés en France

Entre ce vendredi 24 et ce samedi 25 décembre, une dépression positionnée au large de l'Atlantique entraînera la mise en place d'un flux de sud-ouest sur la France. Ce flux fera remonter de la douceur sur le pays, mais aussi un temps très perturbé, venté et humide pour le réveillon et la journée de Noël.

Une dépression sur l'Atlantique entraîne un flux de sud-ouest sur la France, faisant remonter la douceur. © Climate Reanalyzer

Le mauvais temps concernera tout le pays, avec de la neige abondante au-delà de 2.000 mètres seulement. En plaine, aucun risque de neige et aucune gelée à craindre : après la chute du début de semaine, les températures feront un rebond spectaculaire et se retrouveront à nouveau très au-dessus des moyennes de saison. Pour ce 25 décembre 2021, Météo France prévoit 11 °C à Paris, 12 °C à Aurillac, 10 °C à Metz et 15 °C à Nice, soit des températures qui se situent 4 °C au-dessus des moyennes de saison. S'il n'y a pas de record de douceur à attendre en France, ce 25 décembre 2021 devrait tout de même se situer dans le top 5 des Noëls les plus doux depuis 1947 selon Météo France (voir tweet de Gaétan Heymes). La moyenne des températures à l'échelle nationale se situera entre 9,8 et 10,8 °C, sachant que le Noël le plus doux enregistré est celui de 1997 avec une température moyenne de 11,7 °C. Il est d'ailleurs probable que le jour de Noël soit au final le jour le plus chaud du mois de décembre 2021 enregistré en France.

USA : de nouveaux records de chaleur pour Noël

Le mois de décembre 2021 est historique aux États-Unis : depuis le début du mois, une pluie de records de chaleur tombe quasiment quotidiennement sur le pays. Les premiers jours de décembre ont en effet été marqués par des températures jusqu'à 20 °C au-dessus des moyennes de saison, au Montana, Wyoming, Californie, Texas, et sur tout le centre des USA. Après un bref coup de froid, les températures repartent à la hausse, à l'assaut de nouveaux records pour le 25 décembre.

En raison de la position d'un puissant anticyclone sur le sud-est et d'un système dépressionnaire sur les montagnes rocheuses, de l'air très chaud en provenance du golfe du Mexique va être poussé vers le centre du pays. Rappelons qu'en 2015 et 2016, de nombreuses villes américaines avaient déjà connu des records de chaleur le jour de Noël, comme Dallas au Texas qui avait enregistré 26 °C le 25 décembre 2016 et la Nouvelle-Orléans qui avait enregistré 28 °C le 25 décembre 2015.

En 2021, il est possible que certains de ces records de chaleur soient à nouveau battus pour Noël ! Pour Dallas, Houston et la Nouvelle-Orléans, le mercure s'approchera très près des valeurs de 2015 et 2016, et passera peut-être au-dessus. À la fin, les températures du 25 décembre 2021 dépasseront encore les moyennes de saison de 10 à 15 °C, des valeurs dignes d'avril.  Et une fois de plus, en raison du vent et de la sécheresse, le sud des USA a été placé en alerte incendies, en plein mois de décembre.  

Grande douceur en Afrique, Chine et Australie

D'autres pays sont également concernés par un pic de douceur en cette fin décembre : l'ouest du continent africain (Sahara, Arabie saoudite, Sénégal, Mali, Algérie et Tunisie) connaîtra des températures supérieures de 4 à 11 °C supérieures aux moyennes de saison à Noël. Les températures grimperont par exemple jusqu'à 25 °C à Tindouf en Algérie le jour de Noël, contre une moyenne de 14 °C en décembre. En Chine, Mongolie et au Kazakhstan, les températures seront supérieures aux moyennes de 3 à 8 °C. La douceur sera également bien présente sur tout le continent australien, actuellement en plein été. On prévoit 36 °C à Darwin le jour de Noël, soit 3 à 4 °C au-dessus des moyennes de décembre.  

Le mois de décembre a également été marqué par des températures extrêmement élevées en Australie et un risque maximal d'incendie. Mi-décembre, la température a atteint 49 °C dans la région de Pilbara, approchant le record ultime de chaleur en Australie (50,7 °C en janvier 1960). 

En orange, les zones géographiques concernées par des températures largement supérieures aux moyennes de saison entre le 24 et 25 décembre. © Climate Reanalyzer
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !