Une vaguevague de douceur déferle actuellement sur la France et sur une bonne partie de l'Europe. Ne vous attendez donc pas à passer un Noël sous la neige. En ce début de semaine, des températures incroyables pour un mois de décembre ont même été relevées comme 22 °C à Tarbes ou 15 °C à Besançon. Avec des valeurs de nuit équivalentes à celles... d'un mois de juin !

La faute à un ventvent soutenu venant du sud et qui souffle depuis l'Espagne à travers les Pyrénées, mais aussi à un vent d'est, descendant des Alpes italiennes et soufflant sur les Alpes du Nord. Or, lorsqu'elle passe au-dessus des massifs, la masse d'airmasse d'air est réchauffée. C'est ce que les météorologuesmétéorologues appellent l'effet de Foëhn.

Résultat : des températures de 5 à 10 degrés au-dessus des normales saisonnières, notamment du sud-ouest au centre-est de la France. Des records mensuels de températures minimales ont même été battus dans la nuit du 17 décembre, avec 14,5 °C enregistrés à Salon-de-Provence (Bouches du Rhône) par exemple, ou 13,6 °C à Lons-le-Saunier (Jura). Et cela devrait durer jusqu'à la fin de l'année. Comme sur le reste de l'Europe...