Planète

De l’ambre gris fossilisé découvert en Italie, une première

ActualitéClassé sous :paléontologie , cétacé , odontocète

Voici 1,75 million d'années, 25 cachalots sont morts en Méditerranée, au-dessus de l'Italie actuelle. Nous le savons grâce à la première découverte d'ambre gris fossilisé, dont certains amas contiennent, entre autres, des becs de calmars. Malgré tous les indices trouvés, la cause de ce décès en masse reste indéterminée.

Voici l'un des blocs d'ambre gris fossilisé découverts par Angela Baldanza et son équipe. La présence du marteau permet de se faire une idée de ses dimensions. © Roberto Bizzarri

Les grands cachalots (Physeter macrocephalus) apprécient tout particulièrement manger des calmars, même s'ils possèdent des becs cornés peu digestes susceptibles de blesser leur estomac ou leurs intestins. Cependant, en cas de lésion, le corps des odontocètes se met à produire une substance brune, graisseuse, molle et nauséabonde : l'ambre gris. Cette matière trouvée dans 3 à 4 % des cachalots pêchés est naturellement régurgitée par l'animal après un certain temps. Elle va alors flotter à la surface des océans, du fait de sa faible densité.

Au contact de l'eau de mer et de l'atmosphère, l'ambre gris devient progressivement solide avec une couleur gris clair à jaune crémeux, tout en acquérant une odeur complexe et variable selon l'origine des blocs et la durée de flottaison. Il est alors prisé des parfumeurs, car il permet de fixer et de rehausser durablement divers parfums. L'ambre gris, rare, se monnaie actuellement à environ 15.000 euros le kilo. Précisons que cette substance n'est pas comparable à l'ambre jaune, l'oléorésine fossile sécrétée par des conifères il y a plusieurs millions d'années.

Pour la première fois, des chercheurs italiens menés par Angela Baldanza (université de Pérouse) viennent d'identifier des restes d'ambre gris perminéralisés, c'est-à-dire fossilisés. Les blocs ont été découverts dans le centre de l'Italie, en Ombrie. Un point étonne les chercheurs : il y a 25 amas sur une surface d'environ 1.200 m2, comme si autant de cachalots du Pléistocène étaient morts au même endroit et simultanément.

Les grands cachalots (Physeter macrocephalus) mâles peuvent atteindre 20 m de long, pour un poids de 57 t. Le plus vieux fossile trouvé de physétéridés, la famille des cachalots, est âgé de 23 à 28 millions d'années. © Anita363, Flickr, cc by nc 2.0

Becs de calmars fossilisés dans l’ambre gris

La découverte a été réalisée en septembre 2011, lorsque les scientifiques ont repéré des masses rocheuses qui dépassaient d'anciennes couches de sédiments marins passablement érodées. C'est alors que le doute s'est installé, car les blocs ressemblaient bien à des fossiles, mais à rien de connu des chercheurs. Heureusement, quatre indices découverts durant les analyses, et dévoilés dans la revue Geology, ont levé les derniers soupçons.

Premièrement, les blocs font 30 à 60 cm de haut, pour une largeur de 60 à 120 cm, et possèdent une extrémité conique rainurée. Or, les cachalots actuels produisent des blocs d'ambre gris qui ont ces caractéristiques. Deuxièmement, des becs de calmars ont été observés dans plusieurs des restes fossiles. Troisièmement, des analyses chimiques ont identifié huit acides aminés présents dans les intestins des mammifères, et des lipides cellulaires partiellement dégradés par des sucs gastriques. Enfin, des cachalots vivaient bien en Méditerranée voilà 1,75 million d'années, lorsque sont morts d'autres fossiles trouvés autour de l'ambre. Dernier détail, le plancher océanique se situait alors à 150 m de profondeur.

L'étude n'est pas parvenue à résoudre tous les mystères pour autant. Ainsi, seules des hypothèses peuvent expliquer la présence des 25 blocs d'ambre gris sur une surface équivalente à trois terrains de basket-ball. Des mammifères marins pourraient avoir été victimes d'une maladie, d'un violent stress environnemental ou encore d'un échouage en masse. Cette dernière théorie paraît plausible, mais une nouvelle question se pose alors : comment l'ambre gris a-t-il fini sa course à 150 m de profondeur, surtout s'il a pour habitude de flotter ? Connaîtrons-nous un jour la réponse ?

Cela vous intéressera aussi