Pour une fois, un mammifèremammifère fossile a volé la vedette aux dinosauresdinosaures. Début mai 1999, la redécouverte du plus grand mammifère terrestre de tous les tempsParaceratherium (ou Baluchitherium), au Pakistan permet une meilleure compréhension de son anatomieanatomie, de son environnement et précise son âge géologique.

Dera Bugti, une petite ville du Balouchistan (ouest du Pakistan), fait partie d'une région aujourd'hui semi-désertique et qui compte parmi les plus riches au monde en ce qui concerne les vertébrésvertébrés fossiles de l'ère tertiaire. D'innombrables fossiles y furent récoltés entre 1880 et 1910, date de la dernière expédition paléontologique dans la région, menée en 1910 par le paléontologuepaléontologue britannique Forster-Cooper. Ensuite, guerres tribales et autres problèmes interdirent l'accès à cette région.

Le rhinocéros géant, dépourvu de corne et aux proportions titanesques, revit enfin grâce aux images de synthèse générées par Ex-Machina. Pour les besoins du film documentaire <em>Le géant de la vallée perdue</em>, il se retrouve mufle à nez avec Jean-Loup Welcomme. © 2001 Ex-Machina.

Le rhinocéros géant, dépourvu de corne et aux proportions titanesques, revit enfin grâce aux images de synthèse générées par Ex-Machina. Pour les besoins du film documentaire Le géant de la vallée perdue, il se retrouve mufle à nez avec Jean-Loup Welcomme. © 2001 Ex-Machina.

En 1999, une équipe réduite de paléontologues est autorisée pour la première fois à mener une expédition. Les fossiles découverts permettent la première reconstitution du baluchitère, devenu la vedette d'un documentaire réalisé en 2001.

L'auteur du dossier, qui faisait partie de cette première expédition, nous raconte le déroulement des fouilles, les découvertes et nous livre les caractéristiques de ce mammifère unique.

Note : ce dossier est mis à jour et adapté du texte de Jean-Loup Welcomme, Pierre-Olivier AntoinePierre-Olivier Antoine et Laurent Marivaux, paru dans Pour La Science, juin 2000)