Plusieurs modèles de prévision météo font apparaître un affaiblissement du vortex polaire pour début février : celui-ci se décalerait sur la France, avec la possibilité d'une vraie vague de froid.

La première quinzaine du mois de janvier 2023 a été la plus douce jamais observée en France. Un sursautsursaut hivernal concerne actuellement notre pays et celui-ci semble parti pour durer jusqu'à la fin du mois. Au-delà de deux semaines, la fiabilité des prévisions météo est assez faible, mais la plupart des grands modèles de prévision météomodèles de prévision météo s'accordent sur la possibilité d'un décrochagedécrochage du vortex polaire en plein sur notre pays.

Le décrochage du vortex polaire occasionne des vagues de froid intenses

Ces modèles météo entrevoient ce que les météorologuesmétéorologues appellent un réchauffement stratosphérique soudain entre fin janvier et début février : la hausse des températures dans la stratosphère entraîne une modification de la circulation des grands courants d'altitude autour du vortex polaire. Le jet-stream, ce courant d'altitude qui sépare l'airair chaud de l'air froid, se met à osciller et permet à cette masse d'air froid, habituellement située sur les pôles, de s'affaiblir. On dit dans ce cas que le vortex polaire se « décroche » car il quitte sa place habituelle pour s'affaisser davantage vers le sud, et donc possiblement vers l'Europe.

Les vagues de froid les plus intenses se sont produites dans ce contexte, comme celle de février 2012 ou encore celle de février 2018. Il est encore trop tôt pour confirmer l'hypothèse d'une véritable vague de froid d'ici deux semaines, mais cet hiver 2022-2023 semble décidément réserver des surprises.