Le cerisier d'hiver appartient à la famille des rosacées. © DR

Planète

Cerisier d'hiver

DéfinitionClassé sous :botanique , cerisier , arbre

Le cerisier d'hiver est un arbre mesurant 4 à 7 m de hauteur et d'étalement.

Prunus subhirtella. © DR

Appellations

Le cerisier d'hiver (Prunus subhirtella) fait partie de la famille des rosacées.

Description botanique du cerisier d’hiver

Il s'agit d'un arbre très ramifié à port souple et gracieux, présentant des rameaux fins et étalés. Son écorce est lisse, de couleur gris brun et présente des marques horizontales. Ses feuilles caduques sont alternes, vertes, de 6 à 8 cm de longueur, de couleur jaune orange à l'automne. Ses fleurs semi-doubles, de 2 cm de diamètre et d'un rose lumineux apparaissent à partir de novembre, pour s'épanouir en mars-avril. Ses fruits estivaux sont petits, situés au bout de longs pédoncules, de couleur allant du rouge au noir et d'un goût amer.

Le cerisier d'hiver peut atteindre 7 mètres de haut. © DR

Origines

Cette espèce est originaire d'Asie, notamment du Japon.

Exigences culturales du cerisier d’hiver

Il s'agit d'un arbre rustique, qui résiste bien au froid. Il supporte le plein soleil et la mi-ombre. Il préfère les sols frais, mais les tolère secs et présente une allergie aux terres gorgées d'eau.
 

Utilisation

Le cerisier d'hiver est cultivé comme arbre ornemental, pour sa belle floraison précoce.

Auteur : Michel Caron

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

En savoir plus sur Michel Caron

Ingénieur agricole de formation il a pendant toute sa vie professionnelle, en tant que journaliste, collaboré à plusieurs hebdomadaires agricoles.

N'hésitez pas à acheter le livre : « 52 semaines au jardin »