Les températures frôlent les 50 °C. Des incendies incontrôlables ravagent le pays. Les habitants suffoquent sous la chaleur et dans la fumée. C’en est trop pour l’Australie. L’état d’urgence vient — une nouvelle fois — d’être déclaré en Nouvelle-Galles-du-Sud.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les prévisions météo de 2050 seraient-elles déjà devenues réalité ? À quoi pourrait ressembler le bulletin météo en 2050 ? En partenariat avec l’OMM, l'Organisatinull

Les scientifiques avaient alerté les autorités : le réchauffement climatique aura des conséquences dramatiques sur notre Planète et nos sociétés. Aujourd'hui, c'est l'Australie qui est touchée de plein fouet. Des terresterres sèches et des villes à court d'eau. Résultat : les feux de brousse -- habituels dans la région -- se sont déclarés plus tôt dans la saisonsaison et avec plus d'intensité.

Et la situation ne semble pas près de s'améliorer. Car la vague de chaleur que subit le pays est sans précédent. Ce mercredi, la température moyenne maximale a monté jusqu'à 41,9 °C, un degré de plus que le précédent record... établi la veille ! Et ce jeudi 19 décembre 2019, des températures historiques ont été atteintes. Dans la plaine de Nullarbor -- au nord de la grande baie australienne --, le mercuremercure a monté jusqu'à un incroyable 49,9 °C. Un record mondial de chaleurchaleur pour un mois de décembre !

État d’urgence à Sydney

C'est ainsi que l'état d'urgence a été déclaré aujourd'hui -- pour la deuxième fois depuis septembre -- dans l'État de Nouvelle-Galles-du-Sud, le plus peuplé d'Australie. Autour de Sydney, ce sont pas moins de 100 feux de brousse qui brûlent encore. Pour beaucoup hors du contrôle des milliers de pompiers pourtant mobilisés. Sur l'ensemble du pays, ce sont déjà au moins trois millions d'hectares qui sont partis en fumée, faisant plusieurs blessés parmi les pompiers ainsi que six morts. Et détruisant plus de 800 maisons. Sans parler des centaines de koalaskoalas qui ont péri dans les incendies.

Les médecins, de leur côté, estiment que la fumée qui enveloppe Sydney, notamment, crée désormais aussi une urgence de santé publique. Et d'ailleurs, les urgences enregistrent une augmentation importante des visites pour problèmes respiratoires.


Australie : la canicule va s'intensifier avec des pics de chaleur prévus à 45 °C

L'Australie bat malheureusement des records de chaleur, enregistrant ce mardi une moyenne de 40,9 °C. Le thermomètrethermomètre s'affole et d'autres températures extrêmes s'annoncent ces jours-ci qui favoriseront et continueront d'attiser les incendies ainsi que la propagation de fumées toxiques qui étouffent la ville de Sydney.

Article de Futura avec l'AFP-Relaxnews paru le 18/12/2019

Australie connait des températures extrêmes : 40,9 °C mardi, journée la plus chaude jamais mesurée. © Klara, Adobe Stock
Australie connait des températures extrêmes : 40,9 °C mardi, journée la plus chaude jamais mesurée. © Klara, Adobe Stock

Mardi a été la journée la plus chaude en Australie depuis le début des relevés, avec une moyenne nationale des températures maximales mesurée à 40,9 °C, a annoncé mercredi le bureau de météorologiemétéorologie. Le précédent record, établi en janvier 2013, était de 40,3 °C, rappelle le bureau. Celui-ci s'attend à ce que cette valeur soit encore dépassée prochainement en raison de la propagation d'une vaguevague de chaleur risquant d'attiser les dramatiques feux de forêts qui ravagent le pays.

Voir aussi

L’Australie est en proie à une série d’incendies sans précédent

« Les chiffres préliminaires montrent qu'hier a été la journée la plus chaude jamais enregistrée, avec des températures dépassant les 45 °C dans l'essentiel de l'intérieur du pays et une masse d'airmasse d'air chaud très étendue, a déclaré la météorologuemétéorologue Diana Eadie. Cette canicule ne va faire que s'intensifier aujourd'hui ».

Des touristes portent des masques en raison des fumées toxiques liées aux incendies de forêts, le 10 décembre 2019 à Sydney, en Australie. © Peter Parks, AFP, Archives
Des touristes portent des masques en raison des fumées toxiques liées aux incendies de forêts, le 10 décembre 2019 à Sydney, en Australie. © Peter Parks, AFP, Archives

Les habitants confrontés à une nouvelle vague de chaleur et... à la passivité du gouvernement

Des records ont été relevés cette semaine dans l'État d'Australie occidentale, où les pompiers luttent contre des incendies qui ont dévasté des milliers d'hectares. La vague de chaleur est en train d'avancer sur le centre du pays en direction de l'est, où des feux ont déjà emporté des dizaines de milliers d'hectares de végétation et détruit plus de 700 maisons. Ces incendies ont poussé quantité d'Australiens à manifester contre la passivité du gouvernement conservateur australien dans la lutte contre le réchauffement climatiqueréchauffement climatique.

Voir aussi

Incendies en Autralie : Sydney est en urgence sanitaire

Mercredi, les autorités ont mis en garde les habitants de la côte est contre « une nouvelle menace » alors que des ventsvents avec des rafales à 100 km/h sont annoncés sur les zones où font ragerage des incendies échappant à tout contrôle.

Le mercure devrait grimper aux alentours de 45 °C jeudi

« Les pompiers, les services d'urgence et les populations locales vont être confrontés dans les prochains jours à une nouvelle menace », a déclaré le responsable des pompiers des zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons. Dans cet État, le mercure devrait grimper aux alentours de 45 °C jeudi.

Un pompier lutte contre un incendie, le 10 décembre 2019 à Central Coast, à une centaine de kilomètres au nord de Sydney, en Australie. Saeed Khan, AFP, Archives
Un pompier lutte contre un incendie, le 10 décembre 2019 à Central Coast, à une centaine de kilomètres au nord de Sydney, en Australie. Saeed Khan, AFP, Archives

Des conditions météorologiques favorables aux feux

Au moins trois millions d'hectares sont partis en fumée dans tout le pays, et six personnes ont péri dans des centaines de feux ces derniers mois, y compris un mégafeu qui brûle au nord de Sydney. Les autorités ont fait état d'« une urgence de santé publique » dans la plus grande ville du pays en raison des fumées toxiques qui l'enveloppent depuis des semaines.

Les incendies sont courants à l'approche de l'été austral, mais ils sont apparus très tôt cette année et sont particulièrement virulents. Les chercheurs estiment que le réchauffement climatique contribue à créer des conditions encore plus propices aux feux.

Voir aussi

Des records de température de plus de 50 °C en France ?